Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 19:29

 Le massacre des chrétiens d'Irak a commencé.


  Ben Laden et autres allumés de l'Islam politique l'ont décrété : l'irak doit rester une terre religieusement "pure", comprenez : réservée au totalitarisme salafiste.

Même la dhimmitude, déjà fort contestable au regard des libertés, n'a plus droit de cité.

Dans la tradition de l'islam, on pouvait acheter le droit de ne pas être musulman. On payait un impôt, certes discriminatoire, et on avait la paix. Maintenant, c'est fini. Vous pouvez être irakiens depuis des générations, si vous êtes chrétiens, vous n'êtes plus citoyens de votre pays. Si cela peut vous consoler, vous n'êtes pas seuls. Après vous, les chiites, les druzes et autres musulmans non salafistes vous emboîteront le pas. La capacité de nuisance de ces fous de Dieu est incommensurable.
Du fond de leur misère, les chrétiens d'Irak appellent au secours.
Et que font les bonnes âmes ?

On comptait sur elles, on ne doutait pas une minute de leur solidarité. Elles ont été si pressées de soutenir toutes les causes dans tous les coins du monde, on s'attend à ce qu'elles se soulèvent comme un seul homme pour défendre les chrétiens d'Irak.
Hélas, comme dit le poète, le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie.
Même le pape se tortille en chipotant ; il craindrait, paraît-il, s'il proteste trop fort, qu'il y ait des mesures de rétorsion contre les chrétiens (c'est déjà fait.). Il suffit d'un peu de mémoire pour se rappeler que c'était déjà l'argument de Pie XII pour abandonner les juifs à la fureur nazie. En tout cas, nous sommes ébahis par une telle manifestation de solidarité envers des coreligionnaires.
Puisque le pape, directement concerné, ne bouge pas, comment s'étonner du silence des autres ?
Tous ces soi-disant humanitaires qui défilent et pétitionnent pour soutenir n'importe quel musulman, même criminel, qui n'hésitent pas à utiliser les ambulances UN pour convoyer des armes au profit des islamo-fascistes de Gaza, les experts dans l'art de susciter la mauvaise conscience de l'Occident, on patientera longtemps avant de les entendre protester.
Pourquoi ?
L'ignorance volontaire, la bêtise.
Il est plus facile de simplifier que de se documenter. Ils sont nombreux à confondre religion et politique. Pour eux, les chrétiens d'Orient doivent payer pour l'Occident.
Bien sûr, on peut accueillir quelques chrétiens pour leur sauver la vie mais ils ont le droit de vivre chez eux en sécurité.
Même si nous détestons la guerre, nous finirons par reprocher aux Américains de n'avoir pas fini le travail.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tipanda - dans l'air du temps
commenter cet article

commentaires

Tipanda 02/02/2011 21:33



Vous avez raison pour ce qui est de la dislocation de l'état et de la société. G.W. Bush a commis une erreur criminelle en engageant cette guerre. En revanche, il est un peu simpliste de lui
imputer le sort des chrétiens d'Orient ; depuis la conquète par les disciples de Mahomet, ils sont au mieux chassés et souvent massacrés en terre d'islam pour la seule raison que les musulmans
proclament haut et fort UN SEUL DIEU et ne supportent pas qu'une autre religion puisse exister en présence de l'islam.


Les religions nonothéistes ont toutes une tendance au totalitarisme et, parmi elles, l'islam, la plus récente, est la plus prosélyte et la moins ouverte au dialogue.  



jacques 02/02/2011 17:56



Guerre Irak-États-Unis


 


« Même si nous détestons la guerre, nous finirons par reprocher aux Américains de n'avoir pas fini le travail. »


 


des centaines de milliers d'irakiens sont morts, alors s'il vous plaît n'utilisez pas la phrase préférée des néo-nazis. 


L'instauration de la démocratie en irak n'a été qu'un prétexte pour piller et disloquer ce pays, terroriser ses habitants ( rappelez-vous le scandale des tortures dans les prisons comme celle
d'abou-grahib ) et instaurer une rente pour les compagnies des États-unis.


Bremer éradiqua la démocratie chaque fois que pointait sa tête d'hydre. Après six mois de travail, il avait annulé une assemblée constituante, opposé son veto à l'idée d'élire les rédacteurs de
la future Constitution, annulé et interrompu des dizaines d'élections provinciales et locales et terrassé la bête des élections nationales - bilan difficilement onciliable avec la personnalité
d'un démocrate idéaliste.


 


LES États-unis sont entièrement responsables de la situation actuelle des chrétiens irakiens. 



Recherche

Articles Récents

Liens