Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 23:41
La démocratie est comme un jeu de société. Pour y jouer, il faut en accepter les règles.
Elles sont réunies dans un texte fondamental nommé CONSTITUTION, une espèce de livre sacré à l'usage des laïcs.

Au sommet de l'édifice, comparable à l'Arche d'Alliance de la République, le préambule de la constitution : la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.

"Tous les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits"
Aucun discours n'a droit de cité s'il contrevient à l'héritage toujours vert des révolutionnaires de 1789.
Tous les représentants de l'Etat sont chargés de le faire respecter.
Au cas où les élus seraient déficients, il est prévu que tous les citoyens prennent la relève ; soigner Marianne est un devoir et un exercice salutaire pour tous les êtres humains.

Garder les droits que ses anciens lui ont légués est, pour le citoyen, la seule auto-défense obligatoire. 

Un phénomène étrange survient à intervalle régulier.

Un ramassis d'aigris ayant usurpé le nom glorieux et résistant de "Front National" ( FHaine pour les intimes) entre en éruption.   Des bulles éclatent, avec quelques variantes en fonction du public et des circonstances ; elles vomissent des flots de haine contre des boucs-émissaires. Ce front dit-national est à l'honneur national ce que le nationalisme est au patriotisme : Le patriote aime son pays, le nationaliste déteste les étrangers ; le détail a son importance.

Son fondateur et chef suprême peut être content de lui. Il a fait mieux que ses modèles, Hitler et Mussolini, il a fondé une dynastie.

L'entreprise est passée aux mains de fi-fille ; elle a pris la suite du chef directement, sans passer par la régence promise au Bruno de Lyon.

A elle, l'entretien de la flamme.

L'héritière de la "Préférence Nationale" se prévoit une carrière longue. A la différence du père qui se contentait d'un rôle d'agitateur, elle aimerait bien goûter à l'exercice du pouvoir.

Elle sait qu'en arborant les oripeaux légués par le vieux clown pas drôle, elle verra se dresser contre elle le Front Républicain. Elle allège la tactique sans modifier la stratégie.

Le fond n'a pas changé mais son apparence et son langage sont rectifiés, ajustés au modèle "France très moyenne". Les skinheads et les plus voyants héritiers du pétainisme et de l'OAS sont priés de mettre la sourdine. Il n'est plus question de désespérer Billancourt ; aujourd'hui, il est bon de se mettre au niveau de  Madame Michu et du Beauf.

Et ce discours, taillé pour recruter chez les pauvres, a l'air de fonctionner ... auprès des riches et de leurs amis. Quand le FN parle de laisser les migrants dans les eaux internationales, une députée de l'Union pour une Minorité de Privilégiés dit qu'on devrait les remettre sur des bateaux. Cherchez la différence.

L'héritière peut caresser un rêve, celui de casser le Front Républicain. S'il se formait un 21 avril inversé, Gauche/ Extrême-droite, il n'est pas du tout certain de voir les électeurs de la Droite soit-disant républicaine voter pour un candidat de Gauche. Marianne a toutes les chances d'être expulsée et de finir SDF.

Il est grand temps que les démocrates se ressaisissent, qu'ils rompent avec la démagogie, parlent vrai et mettent en avant de solides valeurs républicaines.

Relisant ces quelques lignes, une évidence saute aux yeux : le prénom de Mme FHaine n'y figure jamais. C'est que la "Préférence Nationale" est une véritable injure à la proverbiale solidarité des gens de mer.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tipanda - dans humeur
commenter cet article

commentaires

albert DUCROS 18/03/2011 15:13



Ah oui, j'oubliais pour écouter l'émission de France-Culture entre Ruth Stégassy et Hervé Kempf, si votre ordinateur ne lit pas encore les fichiers ogg ou FLAC, utilisez VLC ou suivez les conseils de cette page web. ou si vous avez
un vieux Mac : http://cogx.org/


 


Bonne écoute, la politique que veut mener Strauss-Kahn n'est pas la bonne pour écarter l'extrême-droite, pensez que les jeunes générations qui subissent le déclassement, le chômage, l'insertion
difficile dans la vie active, ont d'autres références que celles de la fin de la Seconde Guerre Mondiale, n'oubliez pas que c'est le chômage qui a amené Hitler au pouvoir. C'est contre les causes
de la montée de l'extrême-droite qu'il faut agir et non contre l'extrême-droite elle-même. Car quand on lutte contre l'extrême-droite, cela veut dire qu'il est trop tard ! Bon, je vous laisse,
réfléchissez.


 


Bonne continuation pour votre blog.


 



Tipanda 20/03/2011 16:04



Merci de souhaiter une bonne continuation à ce blog.



albert DUCROS 18/03/2011 14:45



Jacqueline, si DSK est élu en 2012, cela sera le règne du gouvernement des experts : 


 


Forum de Davos, lobbying des élites à Bruxelles et à Washington, Tri-latérale, Bilderberg, « construction » européenne, nucléaire, accords de libre-échange, pouvoir des banques, pouvoirs des
agences de notations, privatisation de l'armée, partenariats public-privé, droits d'inscription à l'université, privatisation rampante de l'éducation, AGCS, Organisation Mondiale du Commerce,
dérégulations, mise en concurrence, mondialisation, désignation de l'étranger comme bouc-émissaire, lois sécuritaires… 


 


Dormez citoyens, y'a rien à voir, ayez confiance, les experts pensent pour vous.


 


Écoutez Jacqueline, L’oligarchie ça suffit, vive la démocratie ! Durée 56 mn


 


Après cette politique à la Strauss-Kahn, les français seront vraiment dégoûtés de la « gauche » et de la droite qui font la même politique et se précipiteront pour voter Front National en 2017,
c'est cela que voulez ?


 


Si nous voulons éviter de créer un boulevard pour le Front National en 2017, la gauche doit mener une politique de gauche pour le peuple, pas des promesses de gauche juste avant les élections et
une politique de droite juste après.



jacques DUPONTEL 17/03/2011 14:27



 


Un nouveau salaire minimum pour les jeunes et les chômeurs longue durée est créé ( soit l’équivalent du CPE rejeté en France par la jeunesse et les syndicats))


 





 


 


Dominique Strauss-Kahn n'est en rien un modéré, il a tout d'un extrémiste des privatisations, des dérégulations, des reculs sociaux et de l'européisme. ( L'européisme est au fédéralisme européen,
ce que le stalinisme a été au communisme )


 


 


 


 Il est d'ailleurs en chute dans les sondages. 


http://www.lexpress.fr/actualite/politique/dsk-poursuit-sa-chute-dans-les-sondages_962420.htm


 


Je ne voterais ni Dominique Strauss-Kahn, ni Sarkosy, ni Marine Le Pen.


Si vous voulez un homme modéré, pondéré et réfléchi, je pense que Laurent Fabius est plus modéré et réfléchi : ni privatisation, ni nationalisation, refus de l'ultra-libéralisme du Traité
Constitutionnel Européen en 2005 qui rassemblé une large majorité de droite et de gauche. 


 



Bien à vous.


 


Jacques


 


 



Tipanda 18/03/2011 00:42



Inutile de discuter à n'en plus finir. Il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.


Sur quel air faut-il le répéter : peu importent les vertus et défauts supposées de DSK ( ce sont des contradictions secondaires).


la contradiction principale à règler en priorité, c'est l'élimination de l'Extrême-droite.



jacques DUPONTEL 17/03/2011 14:21



Jacqueline, DSK n'est pas du tout consensuel, il
n'y a qu'à voir ici les commentaires de Serge, de Jeanine et de Bruno sans parler de tous les Français hostiles à sa politique de privatisation pendant l'ère Jospin. Jacqueline, DSK est celui qui a
privatisé plus que la droite pendant cette période. 


 





 


Il me paraît indispensable de rappeler les choix qui furent ceux de Strauss-Kahn quand il était ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie de Jospin :


 


— La privatisation des banques publiques : le GAN, le CIC, la Marseillaise de Crédit, le Crédit Lyonnais, le Crédit Foncier de France, le Groupe Caisse d’Epargne. Après le passage de
Strauss-Kahn, il n’y a plus de secteur financier public. les autres privatisations. Sous l’impulsion de Strauss-Kahn, le gouvernement Jospin a davantage privatisé que les gouvernements de droite
présidés par Balladur et Juppé : Airbus, France Télécom, Thomson-CSF, Thomson Multimedia, Air France,


—La libéralisation du secteur de l’énergie : Strauss-Kahn, qui défend les négociations de l’OMC, soutient l’adhésion du gouvernement Jospin aux propositions européennes (Barcelone) qui vont
permettre ensuite à la droite de privatiser EDF-GDF.


C’est lui qui met en place le régime des stocks options avec plusieurs mesures favorables à cette manière de rémunérer les hauts-dirigeants d’entreprises


C’est lui qui lance l’idée de fonds de pension « à la française »


C’est lui qui pousse Jospin à renier les engagements pris par le PS devant les électeurs, en 1997 : défendre et renforcer les services publics, défendre Renault-Vilvoorde, poser quatre conditions
pour le passage à l’euro.


 


C’est Strauss-Kahn qui, en 1999, a proposé Pascal Lamy pour que celui-ci devienne le Commissaire européen au commerce international (avant de devenir, ensuite, directeur général de l’OMC).


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


Le programme de DSK se résume à une formule magique : « donner plus de pouvoir à la Commission européenne », autrement dit  à un aréopage de technocrates n’ayant de comptes à rendre à
personne.


 


http://www.marianne2.fr/Quand-DSK-devoile-son-plan-secret-pour-l-Europe_a200027.html


 


Alors qu'il était possible de laisser la Grèce retourner à sa monnaie pour qu'elle dévalue et restructure sa dette puisque que de toutes façons, les critères pour qu'elle rentre dans la zone euro
n'étaient pas remplis dès le départ. Dominique Strauss-Kahn en tant que directeur du FMI a pris la responsabilité de couler durablement l'économie grecque. 


 


Plan d'austérité infligé à la Grèce :


 


http://www.cadtm.org/Soutien-a-la-resistance-du-peuple


 


Le nouveau plan d’austérité annoncé dimanche 2 mai est une véritable catastrophe pour la population grecque , les salariés du privé comme du public, les retraités et les privés d’emplois.


Gel des salaires et des retraites de la fonction publique pendant 5 ans ;


Suppression de l’équivalent de 2 mois de salaires pour les fonctionnaires ;


Diminution de 8% de leurs indemnités déjà amputées de 12% par le précédent plan d’austérité du gouvernement dirigé par le PASOK ;


Le taux principal de la TVA qui, après être passé de 19 à 21%, est porté à 23%, (les autres taux augmentent aussi (de 5 à 5.5% et de 10 à 11%))


Les taxes sur le carburant, l’alcool et le tabac augmentent pour la 2 ème fois en 1 mois de 10%


Les départs anticipés ( liés à la pénibilité du travail) sont interdits avant l’âge de 60 ans ;


L’âge légal de départ à la retraite des femmes est porté de 60 à 65 ans d’ici 2013.


Pour les hommes, l’âge légal dépendra de l’espérance de vie ;


Il faudra 40 ans de travail (et non plus 37, hors études et chômage) pour avoir une retraite à taux plein ;


Cette retraite sera calculée, non plus en fonction du dernier salaire mais selon le salaire moyen de la totalité des années travaillées (soit l’équivalent d’une baisse du montant net de la
retraite de 45 à 60%°)


L’Etat réduira ses dépenses de fonctionnement (santé, éducation) d’1, 5 milliards d’euros.


Les investissements publics seront réduits aussi d’1,5 milliards d’€.


Un nouveau salaire m



albert DUCROS 16/03/2011 15:25



à Jacqueline, je crois que l'on fait mousser l'extrême droite (entretiens à répétition à la télé, entretien dans le journal le Monde etc …) sans poser
aucune question qui fâche, vous avez remarqué, on déroule même le tapis rouge pour elle actuellement, justement pour provoquer un vote de type post-21 avril, le fameux vote utile du
deuxième tour. C'est assez moche la façon dont les médias agissent avec Marine Le Pen et essayent de manipuler l'opinion, je suis d'accord avec vous, mais souvenez des "sondages" OpinonWay d'il y
a quelque temps. Je ne fais pas de "mourron", les extrêmes seront éliminés, c'est pour cela qu'il y a deux tours dans les élections présidentielles. Téméraire, le Général de Gaulle, mais pas fou
quand même. Vous verrez toutes les bonnes âmes qui se taisent actuellement (elles pourraient dénoncer à juste titre l'extrémisme dès maintenant), vont nous avertir du danger du Front National
juste entre les deux tours, il va y avoir une campagne de presse monstrueuse pour renverser la vapeur. On va ressortir, mais juste entre les deux
tours, toutes horreurs qu'a commise Jean-Marie Le Pen ( tortures en Algérie, dérapages odieux sur les fours crématoires et etc, vous connaissez ) et le Front National (maghrébins poussés
dans la Seine, ratonnades …). Si ce n'est pas prendre les électeurs pour des cons … Tout cela parce que les grands patrons et les Américains ont décidé que cette fois-ci cela ne serait pas
Sarkosy, mais DSK qui devrait gagner cette élection. Attention, les Le Pen me débectent autant que vous, qu'il n'y ait pas d'erreurs. Villepin a eu du panache quand il s'est élevé à l'ONU contre
la guerre en Irak, chapeau, mais il est trop à droite pour moi. Un Villepin de gauche, oui, mais il n'y en a pas ! Mélenchon…, il est bien gentil, mais il n'a pas la carrure. Enfin, je connais
des gens qui me conviendraient, comme par exemple Nikonof,
mais il n'aura pas les 500 signatures.



Tipanda 16/03/2011 23:21



Votre commentaire est typique d'un problème récurrent à gauche. Vous mettez en avant le candidat que vous préférez. C'est votre droit mais le résultat est connu d'avance : l'échec.


En réalité, votre attitude conviendrait pour élire une assemblée avec un scrutin proportionnel mais l'élection présidentielle c'est un seul gagnant. Pour être élu, il faut réunir une majorité sur
son nom. Or, ni les partis de droite ni les partis de gauche n'ont la majorité absolue avec leurs propres forces. Pour gagner la présidentielle, il faut ramasser des voix hors de son camp. On
sait que des électeurs de la droite modérée, dégoûtés du sarkosisme, pourraient voter DSK. Ils ne voteront jamais Mélenchon ni Besancenot. Pour éviter le risque FHaine, il est donc prudent
d'opter pour le consensuel.



Recherche

Articles Récents

Liens