Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 23:31


   La monarchie britannique cultive de savoureuses traditions aussi séduisantes que mystérieuses pour les Français républicains.
Au nombre des us et coutumes sacrés, l'interdiction faite aux héritiers du trône de partager un moyen de transport. Dans la pratique, le roi et le prince de Galles ne prennent pas le même bateau ni le même avion. Cet usage n'est pas récent ; il ne remonte jamais qu'au douzième siècle.


   En ce temps-là, une nuit de réveillon, La Blanche Nef fit naufrage en revenant de Normandie, noyant la fine fleur de l'aristocratie anglo-normande et, parmi eux, l'héritier du trône. Les chroniques racontent qu'à partir de ce jour, le roi Henry Beauclerc cessa de rire à tout jamais et, de peur de ré-affronter pareille catastrophe, on institua pour la famille royale l'obligation de voyager séparément.


    Il paraît  que Canal + sort une adaptation télévisée des Piliers de la Terre de Ken Follet.
N'étant pas abonnée, je n'aurai sans doute pas l'occasion d'en profiter mais je recommande, à tous ceux qui le peuvent, de la regarder pour se faire un jugement, et, surtout, de lire le roman si ce n'est déjà fait.
C'est une perle littéraire comme on en rencontre peu, à vous réconcilier avec le roman historique, même si vous étiez fâchés. En même temps, c'est un polar au temps passé, il repose sur une énigme : qui sont les responsables du naufrage de la Blanche Nef ? 


    A la fin, en bon auteur de polar, Ken Follet résout l'énigme. Bien sûr, c'est sa solution mais elle se tient.
Pour les sourcilleux qui piaffent d'impatience à la perspective de traquer l'anachronisme ou l'erreur historique, on leur souhaite bon courage.

Ken Follet qui n'est pas un historien professionnel a fait mieux que se tirer d'affaire.


      Souhaitons que l'adaptation télévisée se montre digne de l'écrit.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Serge Prioul 07/01/2011 11:37



C'était moi évidemment.


Et le public en redemande de ce folklore à la Zitrone. Je suis vraiment désolé du désert de culture ambiant. People. Luxe. Mariages princiers. Foot. Show bizz. Main basse de ce dernier sur la TV.
Il n'y a plus que ça... Madame la Misère ne fait plus recette (Tiens, je vais la mettre sur Facebook, celle-là!)



Tipanda 07/01/2011 22:30



Elle risque de ne pas recruter beaucoup d'adeptes. Ceci dit, il ne faut pas désespérer, on trouve encore des media de qualité... à condition de les mériter. Aborder la presse sérieuse demande du
travail, des efforts et, l'injustice sociale repointe son nez, il faut être équipé du langage adapté que la presse pipole ne requiert pas. C'est ainsi qu'au temps de Lady Diana, les filles
pauvres se rêvaient dans sa robe de mariée qui faisait bien rigoler les bourgeoises et les intellectuelles.



Un boat people survivant ! 07/01/2011 07:07



Certes, mais ils coûtent très cher à la société. L'anarchiste un peu extrêmiste que je suis les préfère moins grands d'une tête.


Notre petit roi de "République" a, il est vrai, la même dépense...



Tipanda 07/01/2011 11:05



Rions un peu, mais avouez qu'ils sont moins lourds quand ils meurent dans leur lit, les medias ayant une véritable prédilection pour les morts violentes ou inattendues. Les reines sans
histoire(s) sont bien moins  encombrantes que les Grace de Monaco et autre Diana.



Un boat people survivant ! 06/01/2011 19:02



Ah si l'Histoire pouvait se répéter mais il n'y a pas de justice !



Tipanda 07/01/2011 00:56



Bien fossilisés, certains aristocrates fournissent un folklore tout à fait acceptable.



Recherche

Articles Récents

Liens