Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 21:20

    Vendredi 13 septembre au soir, commence Yom Kippour, la plus grande fête de l'année juive. 

Yom Kippour, pour les non-hébraïsants, c'est "Le Grand Pardon", une sorte de "super-shabbat" où les fidèles doivent redoubler d'observance religieuse.

C'est aussi la célébration du pardon, prérogative de Dieu, essentielle pour les croyants, chacun demande l'indulgence divine. Il importe de ne pas réduire le geste au rite, seuls les repentants sincères seront pardonnés, les hypocrites n'ont aucune chance d'être exaucés.

La cérémonie religieuse n'est pas fermée sur ses pratiquants, ceux qui demandent pardon ne s'adressent pas seulement à la divinité, c'est aussi le jour de la grande réconciliation. Chacun  se fait un devoir de rechercher la paix avec les autres, on reconnait ses fautes et on promet de s'amender.

     Sinistre ironie du sort, c'est à Kippour 1973, il y a juste quarante ans, que l'habituelle coalition des ennemis d'Israël menée par la Syrie et l'Egypte fondit sur l'état juif pour se venger de la défaite subie lors de la guerre des six jours. La victoire resta aux Israéliens mais les contemporains garderont le souvenir d'un acte déloyal.

Pouvait-on attendre une autre attitude de la part de gens obsédés du désir de détruire Israêl ?

    Aujourd'hui, les problèmes de la région ne sont toujours pas résolus, même si l'état d'Israël a l'air d'un ilôt de paix à côté du désordre et des massacres sévissant chez ses voisins.

     Au milieu du carnage, faisons un rêve : que l'esprit de Yom Kippour s'étende sur tous les humains.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tipanda - dans C'est votre jour.
commenter cet article

commentaires

Mimi des Plaisirs 19/09/2013 15:12


Merci Tipanda de ces rappels historiques. Maintenant je compte sur toi pour les grandes dates
 Amicales pensées.

Tipanda 19/09/2013 16:21



C'est peut-être présomptueux... enfin, j'ai un gros défaut, une sélectivité pleine de "chouchous". J'aime parler histoire, mais uniquement de celle qui m'intéresse, ce qui m'a interdit de devenir
historienne. Pour traiter un sujet d'une manière professionnelle, il aurait fallu examiner tous les éléments à disposition et les bras m'en tombaient d'avance. Je suis plus conteuse
qu'historienne et c'est très bien ainsi.


Amitiés.



Weinheber 12/09/2013 23:54


Jacqueline,merci pour ton commentaire de Kippour, et le rappel historique de la guerre de  1973.

Tipanda 13/09/2013 16:58



Je ne pouvais passer sous silence le quarantième anniversaire de la guerre de Kipppour mais j'ai beaucoup hésité sur le jour.


La date des fêtes juives n'est pas déterminée à partir de notre calendrier civil, cette année, Kippour tombe le 13 septembre alors qu'en 1973, il fallait attendre le 6 octobre, j'hésitais donc
entre les deux dates. En fin de compte, j'ai opté pour la fête, plus riche en symboles, mais nous ne perdons rien pour attendre, l'événement sera probablement rappelé en octobre.


Bonne fête même si, j'en suis sûre, tu n'as pas grand chose à te faire pardonner.



Recherche

Articles Récents

Liens