Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 00:01

   Bientôt, nous allons habiter un monument historique.

Inutile de fantasmer, nous n'avons pas acquis un manoir ni une abbaye en ruine, juste une maison toute simple et pas plus ancienne que moi. C'est la ville entière qui est monument historique.

Le Quesnoy est une ville close,

Ce n'est pas Concarneau, il n'y a pas la mer,

Ce n'est pas non plus La Couvertoirade, on n'y domine pas le causse du Larzac.

Au milieu des vaches et des pommiers, c'est un chef lieu de canton rural : 5000 habitants aux confins de l'Avesnois et du Valenciennois. Depuis qu'il existe, il est habillé de remparts.

Ses premières fortifications remontent au XIIème siècle et au bien nommé Bauduin l'Edifieur.  Ensuite, les comtes de Flandre et de Hainaut, ont eu à coeur d'entretenir et améliorer ses défenses, même le célèbre empereur Charles Quint. En effet, Le Quesnoy n'est une ville française que depuis le traité des Pyrénées, sous le règne de Louis XIV. 

L'événement fut considérable pour la ville dont le roi confia à Vauban la charge de restaurer et compléter le réseau des remparts.

Le Quesnoy était l'une des nombreuses places fortes qui matérialisaient la frontière au Nord et à l'Est mais toutes les autres ont vu disparaître leurs murailles quand les siennes sont restées debout.

A quel hasard bienheureux devons-nous cette chance ?

 - A la révolution industrielle qui oublia d'atteindre Le Quesnoy.

La mine et les usines,  au dix-neuvième siècle, enrichirent les villes qui se mirent à grossir. Elles se sentirent à l'étroit dans leur murailles comme une grosse dame dans une ceinture trop étroite. Les changements  survenus dans les arts militaires leur donnèrent un bon prétexte pour araser les murs et combler les fossés. A leur place, les édiles tracèrent des boulevards et les quartiers d'habitation s'étalèrent. La distinction entre intra et extra-muros avait vécu.

Le grand chambardement laissa Le Quesnoy de côté. Faute de moyens pour les détruire, la ville conserva ses fortifications et resta une ville close, un monument historique...où je vais avoir la chance d'habiter une  petite maison blottie au pied du rempart.

L'avenir réserve d'autres plaisirs tels que la présence d'un théâtre et d'une médiathèque, équipements pas si fréquents pour une population de 5000 âmes.

C'est une chance, j'en suis bien consciente, la perspective d'une retraite heureuse.

Bon, quitter grand pour plus petit est un vrai chantier. Que la joie nous donne du courage pour le  déménagement.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Françoise 04/03/2012 12:10


Mince alors, ton appel du jour me fait remonter à cet article : je l'avais manqué ! Dommage que tu sois un peu loin, j'aurais pu te débarasser de certaines choses. Non pour augmenter mon
propre bazar, mais pour la joie de t'aider à te délester avant de t'envoler.


Quand les chats seront à l'aise, je suis sûre qu'ils ronronneront de te voir heureuse dans ce nouveau lieu qui m'a l'air drôlement équipé culturellement.


Je te souhaite bon vent, Tipanda et je t'embrasse.

Tipanda 05/03/2012 11:03



Merci de penser à moi et à Panda que tout ce remue-ménage perturbe.


Bon, ce n'est pas un malheur. C'est juste fatigant.


Je t'embrasse.



Le Chaton 16/02/2012 22:56


Génial que tu habites le Quesnoy ! Je connais car j'ai habité Valenciennes...et j'allais souvent m'y promener sans oublier de ramener des pommes délicieuses...Bonne installation . 
Bises  Le Chaton

Tipanda 18/02/2012 16:26



Oui, c'est un terroir à pommiers et vive la cuisine aux pommes! 


La population féline du quartier est aussi très abondante et variée. Je sens que Panda se prépare à des rencontres héroïques ... quand il aura passé le stage de retenue à la chambre qu'il lui
faudra bien subir, le temps qu'il s'habitue. Il ne manquera certainement pas d'en faire le récit au Chaton... avec toutes les récriminations qui s'imposent. On les connaît trop bien !



jacquie77 04/02/2012 10:47


que la vie te soit douce dans ce nouveau lieu


bonne journée

Tipanda 05/02/2012 19:21



Merci pour tes voeux. Aucun doute quant-à la qualité de la vie en ce lieu, juste un peu difficile d'affronter le déménagement.



Mimi des Plaisirs 02/02/2012 21:46


Tu seras heureuse à l'abri de tes rempartset si c'est plus petit, prosaïquement, je pense que tu auras moins de ménage et plus de temps pour tes loisirs!...
 Tu pars pour une nouvelle vie, le changement qui l'accompagne te donnera  de l'élan!
 Bien amicalement à toi et caresses aux chats mignons.
 Mimi.

Tipanda 02/02/2012 22:05



Merci pour tes encouragements. Je suis très heureuse mais le chantier en vue m'inquiète et je suis impatiente d'en avoir fini au plus vite pour dire "Ouf !". La réaction de Panda laisse prévoir
quelques difficultés (les chats ne déménagent jamais facilement) mais c'est arrivé à d'autres, il faudra bien qu'il s'y fasse. Dans son nouveau quartier, on croise des chats qui ont l'air en
pleine forme ; il faut donc en conclure que l'ambiance n'y est pas mauvaise pour les greffiers de tous poils.


Amitiés aux deux et quatre pattes.



Mamoune.Marie 31/01/2012 22:47


bonsoir tipanda, heureuse de te retrouver sur a blogo, après e déménagement tu vas y voir plus clair..merci pour ce billet...bonne soirée, à bientôt et gros bisous ..Mamoune

Tipanda 01/02/2012 23:38



Comme tu dis, nous y verrons plus clair après le déménagement qui ne sera pas simple. C'est toujours facile de passer de petit à grand mais le contraire... C'est fou comme on se trouve riche
quand on voit tout le bazar à trier et les choix qu'il faut obligatoirement faire : garder, donner, jeter ?



Recherche

Articles Récents

Liens