Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 15:24

   Aujourd'hui, le calendrier dit que nous fêtons la Saint Abel, ce qui ne va pas sans nous étonner. 

Pour vous, comme pour moi, Abel n'est pas le nom d'un saint qui serait, par définition, lié à l'histoire du christianisme, mais un personnage beaucoup plus ancien, carrément un des fils d'Adam et Eve, celui que Caïn, son frère, a tué, marquant le début d'un conflit toujours pas éteint entre éleveurs et cultivateurs.

Pour les amateurs de psychologie et de morale, en trucidant son frère, Caïn a fait naître la mauvaise conscience qui sera elle-même à l'origine d'une foule de soucis. Comme l'écrivait si bien le cher Victor Hugo, "L'oeil était dans la tombe et regardait Caïn". Il aurait pu éviter de nous en faire les héritiers, mais il en va des fautes des ancêtres comme du péché originel et des maladies génétiques, elles se transmettent aux successeurs qui paient les pots cassés de querelles familiales auxquelles ils n'ont pas été mêlés.

Cette histoire de règlement de comptes entre frères est racontée dans le livre de la Genèse, socle de la Bible hébraïque. Or, le christianisme, s'il n'a été, au départ qu'une petite secte juive assez minable, a très vite compris que, pour exister, il lui fallait délimiter son pré carré.  On oublia que la Bible hébraïque, était Le Livre fondateur du christianisme. Rebaptisée Ancien Testament, elle fut reléguée aux oubliettes et les juifs qui n'avaient pas eu la bonne idée de se convertir furent traités en hérétiques et persécutés. Mais faire table rase n'est pas si facile ; il faut tenir compte des habitudes que les populations abandonneraient avec peine.   

  La solution choisie avec une certaine efficacité fut le syncrétisme.

- Il paraît difficile de quitter une ancienne croyance ? On ne va pas s'entêter à la combattre, on la rhabille.

Les dieux et déesses des vieux cultes agraires, les anciens prophètes de la Bible, tous ces noms présents en abondance dans la vie des gens, on va les changer en saints ou en anges. S'il faut bricoler un peu, pas de problème, personne n'ira vérifier.

Dans le cas d'Abel, on trouva fort opportunément un pieux abbé porteur de ce prénom, c'était un belge  contemporain de Pépin le Bref. On le canonisa puis on lui trouva une date au calendrier. Et voilà.

Mes chers Abel, si vous croyez porter le nom d'un berger de la Genèse, vous vous trompez. Votre saint patron était juste un copain du papa de Charlemagne.

Bah, ne soyez pas déçus, on vous embrasse quand-même. Bonne fête !

Partager cet article

Repost 0
Published by Tipanda - dans C'est votre jour.
commenter cet article

commentaires

mamoune.marie 06/08/2011 16:04



tout est bien résumé,ma foi!!!!


nous devons bien hériter de quelque chose!!!


finalement ce qui compte c'est que le jour de la Sain Abel,ceus-là soient heureux n'est-ce pas?


allez bisous à tous les Abel, et à toi pour ce texte enrhichissant ma culture..


Mamoune



Tipanda 06/08/2011 16:43



Contente que ça te plaise.


Bonnes vacances et gros bisous.



cacao 05/08/2011 21:00



Bien intéressant ce résumé historique. Et l'abbé se nommait l'abbé Abel ! La belle histoire. Bonne soirée !



Tipanda 05/08/2011 21:54



En effet, la coincidence est amusante.



Recherche

Articles Récents

Liens