Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 10:52
Le récit de notre amie Marie-Pierre, expatriée dans le Nord de l'Angleterre.
Elle a entrepris avec son ami anglais de faire vivre une auberge de jeunesse écolo.
Voilà que son petit paradis est cerné par le déluge.
Son message :

Bonjour,
Vous n'avez peut-être pas, depuis la France, entendu parler des terribles inondations qui viennent de s'abattre sur le comté de Cumbria ou je vis.
Skiddaw House étant en hauteur (470 mètres... tout de même...) n'est pas directement concernée, mais nous risquons d'avoir quelques surprises la prochaine fois que nous descendons en ville vu que certaines routes sont inondées. Cockermouth est notre point de prédilection pour le shopping, mais comme vous le constaterez en lisant les articles, c'est compromis pour quelques temps. Keswick est partiellement inondée aussi. Le pont sur la rivière Greta, qui est l'entrée principale de la ville, bouge méchamment, le supermarché Booths était fermé aujourd'hui, mais la bibliothèque était fidèle au poste, j'ai téléphoné cet apres-midi pour renouveler mes livres et l'électricité fonctionnait, donc les ordinateurs aussi...
L'auberge de jeunesse de Cockermouth est hors d'usage pour plusieurs semaines. située dans un ancien moulin au bord de la rivière, alors vous imaginez... celle de Keswick est toujours ouverte, celle d'Ambleside est fermée.
La meilleure nouvelle dans tout ça c'est que le complexe nucléaire de Sellafield à 30 km à vol d'oiseau de Skiddaw House ne semble pas avoir été touché du tout (en tous cas les bulletins d'informations que j'ai entendus sur Radio Cumbria et la radio nationale ne disent rien). Les réacteurs de Sellafield ont cessé de produire de l'electricité depuis plusieurs années, mais le site concentre tout un tas de saloperies à retraiter, comme la Hague en Normandie. Alors vous imaginez si tous ces jolis futs étaient inondés pour ensuite répandre leur riche jus dans les champs environnants et dans la mer d'Irlande... ce qui a failli se produire à la centrale nucléaire de Blaye en Gironde, lors des tempêtes de Noel 1999.

Voici 2 dépêches choisies au hasard (je n'ai pas réussi à capter les liens, donc j'ai copié-collé les articles en entier):

AFP, Mise a jour: 20/11/2009 20:05 Inondations en Grande-Bretagne: 200 évacués, le corps d'un policier retrouvé
Un policier britannique a trouvé la mort vendredi lors d'importantes inondations dans la région des Lacs (nord-ouest de l'Angleterre), a annoncé la police alors que plus de 200 habitants ont dû être évacués par hélicoptère.

Le corps a été retrouvé près de Workington, dans le comté très touché de Cumbria (nord-ouest de l'Angleterre). Le policier avait disparu jeudi lors de l'effondrement d'un pont emporté par les flots tumultueux de la rivière Derwent, gonflée par les pluies torrentielles qui se sont abattues sur la région ces derniers jours. Quatre ponts de la région se sont effondrés.

"C'est avec tristesse que je dois annoncer que nous avons retrouvé un corps sur la plage", a annoncé l'inspecteur de la police du Cumbria Jerry Graham. La victime est un policier de 45 ans, Bill Barker, a-t-il précisé.

L'armée a été appelée en renfort dans la région très touristique du "Lake District", où plusieurs dizaines de personnes ont fui leur domicile vers des abris d'urgence. Les principales routes y ont été coupées et 21 écoles fermées, selon des responsables des secours.

Dans ce comté, les pompiers et l'armée de l'air britannique (RAF) ont procédé vendredi matin à l'évacuation par hélicoptère d'environ 200 habitants de Cockermouth, a indiqué un porte-parole de la police de Cumbria.

Environ 1.200 logements de la ville ont été privés d'électricité pendant la nuit, mais en fin de matinée le courant était revenu dans un peu plus de la moitié de ces habitations. La montée des eaux a dépassé les 2,5 m à Cockermouth.

Le ministre de l'Environnement Hilary Benn, qui s'est rendu à Cockermouth, a qualifié la situation de "très grave".

Le député de Workington, Tony Cunningham, a pour sa part estimé que les inondations avaient pris des "proportions bibliques", telles qu'on n'en voit que "tous les 1.000 ans".

"La force de la rivière était absolument incroyable, c'est un pont en pierre, c'est incroyable qu'un pont de cette taille puisse être emporté", a-t-il commenté sur la chaîne Sky News.

John Carlin, propriétaire d'un hôtel dans le centre-ville de Cockermouth, a indiqué que la quantité d'eau qui s'était abattue sur la ville était "ahurissante". "Je vis ici depuis 15 ans et je n'ai jamais vu quoi que ce soit de semblable", a-t-il déclaré.

"A 14H00 (jeudi, même heure GMT), il pleuvait fort mais il n'y avait rien; maintenant il y a 1,20 m d'eau devant ma porte d'entrée", a-t-il raconté.

"Le centre-ville est totalement inondé, les seules personnes qui s'y trouvent en ce moment sont les services de secours. Les pompiers ont de l'eau au-dessus de la taille", a-t-il ajouté.

Des inondations ont aussi été constatées dans l'ouest de l'Ecosse et le nord-ouest du Pays de Galles, où de nombreuses routes ont dû être fermées et où le transport ferroviaire était perturbé.

En Irlande, l'armée a également dû être appelée pour aider à évacuer des personnes bloquées par les inondations, en particulier dans les comtés de Cork Clare, Tipperary et Galway (sud-ouest).

  Personne n'a le pouvoir d'empêcher la pluie de tomber mais il serait trop triste qu'une expérience aussi enthousiasmante soit condamnée à dépérir suite à l'abandon de ses visiteurs. 



 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tipanda - dans solidarités
commenter cet article

commentaires

Milla 21/11/2009 19:45


C'est fou cette histoire... d'accord avec toi, dommage pour le site qui m'a l'air d'un vrai petit paradis, il faut donc attendre de voir comment va évoluer la situation, apparemment, l'auteure a
l'air bien inquiet...


Tipanda 25/11/2009 01:35


La télévision française a diffusé quelques images. En effet, c'est effrayant.


Recherche

Articles Récents

Liens