Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 22:54
      Combien désespèrent de jamais rien faire de bon!
Ils dépriment de voir des "bac+8" peiner à trouver une situation.  Alors, pensez ... avec beaucoup moins ... quel avenir ?

      Aujourd'hui, fini le chagrin, adieu l'angoisse. Bac+2 à vingt trois ans, c'est beaucoup mieux que des études brillantes.
C'est un niveau suffisant pour diriger un  établissement très grand, très riche.

      Ce sont les bêtes à concours, les majors de promo X-mines ou ENA qui vont déprimer pour de bon.

     Au choix, nous optons pour le rire ou la colère ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Tipanda - dans humeur
commenter cet article

commentaires

Marcoroz 22/10/2009 15:45



Sommes-nous à ça près ? En réalité, le régime de la Ve République ressemble davantage à une monarchie absolue qu'à une vraie démocratie, si ce n'est qu'on nous permet d'élire le monarque tous les
cinq ans. Le fils du roi ne va quand même pas emprunter le laborieux itinéraire des roturiers... Il était tout de même monstrueux de couper la tête au roi, et les Français ne s'en sont
peut-être jamais vraiment remis. Et parfois, quand je vois ce que valent les élites qui nous dirigent aujourd'hui, et quels malades mentaux diplômés de l'ENA et autres écoles de
technocrates détiennent les postes de pouvoir les plus influents, je me dis que tout compte fait, une vraie monarchie, ce ne serait pas pire.



Tipanda 22/10/2009 23:27



Comme disait Churchill (ou un autre ... mais on ne prête qu'aux riches.) la démocratie est le pire des régimes à l'exception de tous les autres.
Si la France est bien une république, elle a toujours éprouvé des difficultés à se conduire en démocratie. Le régime actuel, avec son culte de l'homme providentiel, tient plus du bonapartisme que
d'une monarchie.
Une monarchie de type moderne, comme on en trouve en Europe, c'est un roi qui règne mais ne gouverne pas ; le pouvoir est dans les mains d'un gouvernement élu. On y trouve, sans surprise, les
mêmes travers que dans une république.



Marcoroz 20/10/2009 18:38


Bof... D'ici qu'un Jean Sarkozy puisse faire autant de sottises et de dégâts qu'un Jacques Attali...


Tipanda 20/10/2009 23:34



N'ayant aucune compétence de voyante extra-lucide, je me garderai de faire aucune prévision.
Dans le cas présent, ce qui pose problème c'est qu'après nous avoir chanté les mérites du savoir et du travail, on trouve normal d'affecter un cancre à un poste qui revient normalement à des
hyper-diplomés.
C'est un déni de justice.



Recherche

Articles Récents

Liens