Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 18:23

    Comme beaucoup de "littéraires", j'ai longtemps cru que les humanités étaient sacrifiées au bénéfice des sciences.
     Folle que j'étais !
  L'enseignement des mathématiques est aussi mal en point que celui des lettres.


A l'occasion d'une visite à mes petites-filles, je suis tombée au milieu d'une séance cauchemardesque :

la maman, sur le point de craquer, essayait en vain de comprendre le sens d'un fatras de dessins photocopiés  censés être l'énoncé d'un problème, 

la grand-mère maternelle,  jeune directrice d'école en retraite, tentait de trouver une explication au fait que les adultes n'y voyaient pas plus clair que les enfants.

Quant-à l'écolière, pourtant une des meilleures élèves de sa classe de CM1, elle avait pris de parti de sangloter de découragement en répétant qu'elle n'y arriverait jamais.
  Nouvelle arrivante donc, à priori, plus calme, j'essaie à mon tour d'affronter le problème et j'ai compris ... qu'il s'agissait de faire résoudre des fractions à des enfants qui n'avaient pas appris la division. Dur, dur ...
  Histoire de détendre l'ambiance, j'ai donc invité la désespérée à une séance de pâtisserie.
Évidemment, le but de l'exercice, vieille astuce connue de toutes les grand-mères, était de faire recalculer les proportions pour une quantité différente de celle de la recette. Il nous a fallu nous rendre à l'évidence, une enfant qui va passer au collège dans moins de deux ans, ne connaît pas la division.

  J'ai essayé de lui expliquer qu'une division est comme une multiplication à l'envers. Je ne suis pas certaine qu'elle ait compris et je suis convaincue que le problème de l'enseignement est beaucoup plus grave que ce que nous imaginons souvent.


  N'existe-t'il pas assez de vrais problèmes sans qu'on se croie obligé de saccager ce qui marchait encore, il y a peu ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Tipanda - dans l'air du temps
commenter cet article

commentaires

Prioul Serge 04/01/2011 07:29



Je me suis permis de "partager" l'article sur Facebook comme c'est permis. J'espère que vous ne m'en voudrez pas si je le fais de temps en temps... Vos articles sont de qualité, mon "mur"
Facebook pas plus visité que cela...



Tipanda 04/01/2011 10:39



Merci de votre initiative.


Pour la fréquentation, il faut persévérer. "Patience et longueur de temps ..."


Dans un lagage populaire, nos anciens disaient ( je traduis, mieux vaut vous faire grâce du patois) : " Il n'est pas de pot si noir qu'il ne trouve son couvercle." On finit toujours par
rencontrer l'interlocuteur qui a envie de partager vos sujets de conversation.



Prioul Serge 03/01/2011 19:22



Ma petite-fille de trois ans vient de rentrer en maternelle, j'en ai une autre de un an... Donc un avenir plein de joies s'annonce pour leurs parents. Rien qu'à vous lire, j'ai les b... !


Mais je m'interroge... n'était-ce pas là un peu la faute de l'instit ?



Tipanda 03/01/2011 23:02



Il se trouve que des amis qui ont des petits enfants scolarisés dans d'autres écoles ont rencontré le même problème. Certains qui ont ce que nous appellerons "du poids", en particulier un agrégé
de mathématiques, sont carrément intervenus auprès de l'inspection de leur secteur et ont obtenu la remise en fonction d'anciens manuels abandonnés. C'est bien pour leurs enfants mais c'est
globalement triste, c'est la preuve qu'encore une fois "selon que vous serez puissant ou misérable ..." alors que l'Ecole de la République ne doit considérer d'autre différence que
celles du mérite et de la valeur.


Bienvenue parmi les abonnés du blog.



Recherche

Articles Récents

Liens