Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 08:04

Depuis Gilbert Bécaud, Nathalie est slave. Pour une Andalouse, avouez que c'est un destin curieux.

A l'origine, Sainte Nathalie, fêtée le 27 juillet, est décapitée à Cordoue en 852, sous le régime du calife Abd er-Raman II, avec son mari Aurélio.

La sainteté ne tient pas en place.

Nous souhaitons à toutes les Nathalie de garder la tête sur les épaules et de faire de beaux voyages.

Que nos baisers les accompagnent.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tipanda - dans C'est votre jour.
commenter cet article

commentaires

Tipanda 29/07/2011 22:25



Bonjour Fil de soie, merci de ta visite ; tu reviens quand tu veux.


C'est vrai que, sur ce blog, n'y a pas beaucoup d'articles sur mes chats. J'ai plutôt tendance à parler d'eux en commentaires sur le blog du Chaton.



Fil de soie 29/07/2011 22:12



Alors c'est Elle, Mimi, qui reviendra! moi, à part les chats...Au plaisir !
Fil de soie



Fil de soie 28/07/2011 20:22



Bonjour Panda.
Je suis venu chez vous parce que je suis un ami d'Easy , celui du Chaton . Je cherchais vos chats pour les faire "copains" de blog. (moi aussi il m'arrive des trucs que je raconte) mais je ne les
ai pas trouvés...En revanche , ma maîtresse a beaucoup appris sur le prénom de sa fille et elle vous dit merci. Elle, c'est Mimi des Plaisirs.
Chaluts de Fil de Soie, le chat.



Tipanda 29/07/2011 00:33



Alors, bienvenue en libre expression. Jean Cocteau disait qu'il n'y a pas de chat policier.



cacao 27/07/2011 20:23



Une de mes collègues s'appelle Nathalie. Je vais être fière de lui apprendre l'origine de son prénom. Comme je te l'ai déjà dit, je te félicite de savoir si bien souhaiter les fêtes. Hier le
26/07, j'ai transféré à ma soeur Anne ta newsletter. J'aime beaucoup aussi lire tes commentaires chez Serge Prioul sur Facebook. C'est moi "T.B". Bonne soirée ! Bises amicales. 



Tipanda 27/07/2011 23:04



Heureuse que cela te plaise.


C'est un vieux reste d'enfance.


Quand j'étais petite, ma mère dont le catholicisme ne supportait aucun manquement aux offices, m'obligeait à me rendre à la messe. J'étais équipée, comme c'était l'usage en ce temps-là, d'un
missel contenant la liturgie particulière à chaque jour de l'année. En tête de chaque journée, on avait droit à quelques lignes biographiques sur le saint du jour. Pour me désennuyer, au cours de
la messe, je feuilletais le livre pour découvrir cette "légende dorée" qui était, pour moi, comme un conte de fée.


Merci de ta confidence, je vais suivre les commentaires de "T.B"



Recherche

Articles Récents

Liens