Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 10:11

  Autrefois limité à la sphère germanique, l'usage s'est largement répandu d'attendre Noël avec un calendrier de l'Avent : vint-quatre petits casiers numérotés, un par jour du 1er au 24 décembre. Chaque jour offre une petite surprise, le plus souvent une confiserie. Rien ne les interdit aux adultes mais il faut bien reconnaître qu'ils sont généralement offerts aux enfants.

  Et les grands ?

Nos pays du Nord ont leur tradition pour les faire patienter jusqu'à Noël, un vigoureux entrainement à la fête. C'est la saison de "tous les saints qu'on boit".

   Les libations rituelles commencent une bonne semaine avant l'Avent, le 22 Novembre. Il convient d'arroser Sainte Cécile en buvant à la santé de tous les musiciens et autres chanteurs. Quand on a fait le tour des membres de l'harmonie et de la chorale, avec leur famille, sans oublier les élèves de l'école de musique, voilà déjà un bon nombre de dévots qui ne voudraient à aucun prix négliger leur sainte patronne.

   Du 22 au 25, juste le temps de regarnir la cave et on fête Sainte Catherine.

C'est la sainte des jeunes filles, peut-être croyez-vous qu'on fera dans la sobriété ? Réveillez vous ! (comme diraient les témoins de Jéovah) la levée du coude est un sport que les filles pratiquent de plus en plus, sans compter leurs amis et parents qui les accompagnent avec plaisir.

   Le 1er décembre, la religion ne se noie pas dans l'eau bénite, la substance est inconnue des adeptes de Saint Eloi. La dive bouteille chère à Rabelais contient assez d'alcool pour faire perdre la tête à tous les travailleurs des métaux et de la terre. Il y a du monde ... d'autant que les employés communaux se sont agrégés au mouvement. Normal, Eloi était, en quelque sorte, le premier fonctionnaire du roi Dagobert. Oui, ils auraient pu choisir Matthieu qui était percepteur mais il a fini martyr et ce n'est pas du tout le style de nos fêtards, eux qui proclament "non, non, non, Saint Eloi, il n'est pas mort !"  

   L'aspirine ayant fait son effet, le 4 décembre, nos pieux buveurs sont remis en forme pour arroser Sainte Barbe. Il faut bien la noyer pour l'éteindre, c'est la patronne des pompiers et de tous les manipulateurs d'explosifs. Histoire de se payer leur tête à claque, on devrait envoyer nos voeux de Sainte Barbe à tous les djihadistes...mais ils n'ont pas besoin de la sainte enflammée, ils ont déjà en attente plus de vierges qu'ils ne pourront jamais en honorer. Je m'égare, passons... Toujours en relation avec les explosifs, les mineurs et autres carriers ont rejoint les soldats du feu. Avec leurs familiers et commensaux, voilà encore une belle troupe d' altérés.

   Encore deux jours et Saint Nicolas nous fait son numéro de schizophrène. Pour les enfants, c'est le Santa Claus de l'Europe du Nord, il vient en grande tenue d'évêque, flanqué de son âne et du Père Fouettard, pour distribuer aux petits récompenses et punitions. A sa suite, vient le Saint Nicolas des grands, la figure tutélaire des monomes étudiants. Leur sortie échevelée marque la fin des bizutages et autres usinages, le début de l'année studieuse. Alors, pour se donner du courage, il faut boire, tout ce qui passe à portée, du meilleur au pire selon les moyens, l'important est le degré.

    De verre en chope, on arrive à la mi-décembre, bientôt Noël. Il ne reste qu'une étape, le vin chaud des marchés de Noël, récents mais facilement adoptés. Une occasion de boire un coup, ça ne se refuse pas.

    Amis des ligues anti-alcooliques, ne levez pas les bras au ciel. Ces lignes écrites au présent devraient l'être au passé.

L'ancienne simplicité a vécu. Fini le temps du cidre ou de la bière, la moindre occasion s'arrose au champagne. Au prix de cette denrée, plus question de multiplier les coups, on regroupe.

Cécile, Catherine, Barbe, Eloi et Nicolas sont fêtés tous ensemble, une bonne fois.

La tempérance et l'économie y ont gagné mais les traditions se perdent avec la légende de tous ces saints qu'on boit. Petit à petit, ils glissent dans l'oubli. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tipanda - dans C'est votre jour.
commenter cet article

commentaires

Recherche

Articles Récents

Liens