Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 19:13

    Vous êtes sceptiques, je le sens. Quand j'aurai précisé qu'il s'agit d'Israël, vous serez incrédules et même vous vous moquerez.

Je me suis taillée une réputation de sioniste inconditionnelle, vous penserez que cela ne me ressemble pas de chercher à calmer le jeu.

    C'est pourtant l'amour d'Israël qui me pousse à soutenir l'Appel à la raison.  Et c'est en son nom que je vous appelle à faire de même en cliquant sur Jcall.eu.

A l'origine, on trouve des juifs,

israéliens, comme les diplomates Elie Barnavi et Avi Primor,

ou européens : des rabbins, des artistes, des intellectuels, des journalistes, tous connus pour leur attachement à la souveraineté de l'état d'Israël.

Tous ces fidèles parmi les fidèles nous déclarent : "L'alignement systématique sur la politique du gouvernement israélien est dangereux car il va à l'encontre des intérêts véritables de l'Etat d'Israël".

 

   Israël a été la plus belle utopie du vingtième siècle.

   Le Juif errant disait non à l'ancienne malédiction et rentrait au pays de ses ancêtres pour, enfin, poser ses valises, être chez lui et faire pousser des fleurs dans le désert. Mais ce n'était pas le énième avatar du principe des nationalités, le nouvel état affirmait aussi des valeurs morales, son attachement à la démocratie, à l'étude, son respect des libertés privées et publiques.

Hélas, son droit à l'existence est contesté depuis depuis les origines, le jardin d'Eden n'est qu'un champ de bataille. Plusieurs générations n'ont connu que la guerre qui use et détruit.

Il y a les morts, les blessés, ce sont les plus évidents des malheurs. Mais l'abaissement moral d'un peuple en guerre, c'est un dommage pernicieux et difficile à réparer. La majorité des Israéliens en ont conscience et souhaitent d'abord vivre, vivre en paix.

    Évidemment, pour faire la paix, il faut être deux. Rien n'est possible avec des adversaires qui trouvent un avantage dans la guerre et sont bien décidés à faire échouer tout accord. Il serait illusoire et contre-productif de chercher à négocier avec le Hamas ou le Hezbollah.

    Des bellicistes inconséquents, on en rencontre aussi en Israël : une extrême-droite qui se dit religieuse mais qui se montre surtout raciste et xénophobe, le comble pour les représentants du peuple victime de la Shoah. Une injure à la mémoire des pionniers.

    L'avenir d'Israël et la paix ne sont pas condamnés, la solution est même de plus en plus évidente : mettre hors-jeu les fous de guerre et porter au pouvoir les bonnes volontés.

    La théorie est plus facile que la pratique. Pour neutraliser les  démagogues qui exploitent la peur, les citoyens ont besoin de l'appui de tous les démocrates.

    Nous pouvons les aider en combattant les préjugés et les généralités. Dans nos quartiers et nos médias,  il faut refuser la victimisation systématique des Palestiniens. Le Hamas est un parti criminel, il faut savoir le dire bien haut.

    En face, même si notre coeur penche vers Israël, soyons justes. On y rencontre aussi des va-t'en-guerre, des racistes et des corrompus, ils ne sont pas nos amis. L'indulgence envers eux est une faute mais il faut avoir confiance en la démocratie israélienne.

    Les soi-disant antisionistes, vrais antisémites, nous rabachent consciencieusement que toute la colère des Arabes repose sur le conflit israélo-palestinien. Une fois la paix établie, preuve sera faite qu'il ne s'agissait que d'un prétexte.

    En même temps que la paix progressera la justice.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tipanda - dans l'air du temps
commenter cet article

commentaires

Janine et Bruno 08/05/2010 21:45



Juste envie de te dire, en espérant que cela n'attirera pas tes foudres ... Que c'est la première fois que je ... JE (Janine dors) réponds à un de tes article concernant "Israel".


Et j'ose ... Te le dire....


J'aime ton enfin recul sur les "fauteurs de guerre" .... "Boute-feux" Qui pourissent le débat, tant chez les uns que chez les autres... Mais qui font ... Qui faussent...Falsifient le débat de
notre objectivité..... Pas objective ! Evidemment.!


Compliqué .... Hein !


Mais je crois qu'on se connait depuis suffisamment de temps/plaisir.... Pour pouvoir le ... Se le... Dire.


Puis... Si ça te hérisse .... Ne répond pas.... Je pigerai.... En toute amitié fondamentale.... Hors le reste.


Mille bises


Bruno


 


 



Tipanda 09/05/2010 00:33



Tes commentaires ne me hérissent pas. C'est la situation qui devrait me hérisser mais elle me désole. Il est à craindre que la situation tourne mal pour Israël et c'est un grand souci pour moi.


Mille bises en retour à anine et toi.



Milla 05/05/2010 23:45



hum ! je ne savais pas que tu étais taxée de sioniste lol bah, chacun sa liberté de penser !


si çà marche, je suis prête à parainner un gamin de chaque entité lol non pas que je sois sceptique, au contraire, j'ai toujours éprouvé une sacro saint besoin de faire preuve de raison en
réflechissant avec distance à ce  conflit qui était là avant moi  d'ailleurs !


j'ai toujours cru qu'avec le temps, quelques soient les conquetes, les guerres et les différents, les générations réparaient et l'histoire continuait son cours, le monde est si vieux ! 
j'apporterai donc ma petite pierre à l'édifice, mon prof d'anthropo disait que l'extérieur influait sur les évènements de l'histoire d'un pays, alors pourquoi pas, en tous cas c'est
très courageux même si je reste persuadée que les pays dirigés par les extrémistes doivent passer par le soulèvement de leur peuple )... Il faut espérer simplement une vraie démocratie en
Palestine avec les bons interlocuteurs et assurer la sécurité des Israéliens bien entendu, inutile d'etre sioniste pour reconnaitre ce fait lol



Tipanda 08/05/2010 00:43



Rassure-toi, avoir une réputation de sioniste ne me dérange pas. Au contraire, j'en suis fière. Il semble que certains  prennent le mot pour une injure, tant pis pour eux.


Tu as raison d'insister sur l'espoir de voir la démocratie s'implanter en Palestine. En effet, la paix et la démocratie sont liées. D'ailleurs, c'est un point qui a paru fondamental, dès le
départ, aux pères fondateurs de  l'Europe ; la première exigence imposée aux impétrants est justement d'avoir rompu avec leurs éventuelles tendances à la dictature. L'Espagne, le Portugal,
la Grèce sont restés dehors tant qu'ils n'ont pas satisfait à cette exigence.



Recherche

Articles Récents

Liens