Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 19:25
    C'est qu'elle m'agace, la grippe ! Elle a eu beau me circonvenir, Je me suis bien promis de ne pas lui succomber.  Mais il est bien difficile d'échapper à la saga des virus ; alors, tant qu'à subir, autant essayer d'y comprendre quelque-chose.
    De temps en temps, au gré du flot insipide on pêche un mot qui donne envie de creuser.
    Le dernier arrivé à la surface est "adjuvant"....
    Qu'est-ce ? 
    Résumons : un adjuvant est une espèce de catalyseur, un produit ajouté au vaccin pour stimuler la réponse immunitaire, donc obtenir le même résultat à partir de moins d'antigène. Double avantage : pour le laboratoire qui fabrique et vend, il se voit très vite en mesure de vacciner des foules à moindre coût, et pour les politiques victimes du syndrome-canicule, ils sont prêts à tout plutôt que manquer le coche".
    Immédiatement, une objection propre à refroidir les enthousiasmes : comment vont se comporter les maladies auto-immunes, ne vont-elles pas se réveiller ?
    Après quelques hésitations, les "experts" consultés avouent qu'il vaudrait mieux ne pas vacciner, du moins pas avec ces adjuvants, les sujets atteints ou menacés de maladies auto-immunes.
    On se rappelle les malades qui accusent le vaccin contre l'hépatite B de leur avoir transmis la sclérose en plaques, maladie auto-immune. C'est un serpent de mer jamais éteint ; tout le monde a déjà fait le rapprochement, un peu vite.
    On peut envisager l'acceptation d'une prise de risque pour affronter une maladie gravissime comme l'hépatite B (en limitant la vaccination aux publics vraisemblablement menacés). La même attitude est parfaitement déraisonnable dans le cas d'une simple grippe pas plus mortelle que celle qui revient tous les hivers.
     Sortons de ce débat, il n'a pas de sens.

Il nous reste à questionner les vrais acteurs du scandale, les laboratoires avides et leurs affidés politiques qui n'hésitent pas à mettre en danger la santé qu'ils sont censés protéger. Cette faute, pour ne pas parler de crime, s'accomplit uniquement pour l'argent.
 
    Ah, oui, les fameuses maladies auto-immunes comprennent, parmi d'autres joyeusetés, des petits bobos aussi négligeables que le diabète, la polyarthrite ou la sclérose en plaques.

Sans importance. N'est-ce pas ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Tipanda - dans l'air du temps
commenter cet article

commentaires

Milla 13/09/2009 14:30

j'attends donc ce billet avec impatience, car pour l'heure et pour conforter la position de ces labos, seuls les européens sont en première ligne, comme si par delà l'Europe, il n'y avait pas de chercheurs aussi crédibles et sans doute plus performants. c'est le monopolisme qu'il faut éradiquer !

Tipanda 13/09/2009 17:06



Rien d'étonnant à ce que d'Israël vienne du nouveau dans le domaine du médicament. Teva, un des tout premiers fabricants de génériques est Israélien et la médecine est pratiquement un sport
national juif.



Milla 12/09/2009 20:36

bien vu, il y a d'ailleurs tellement de contradictions sur ce vaccin que personne n'a confiance en ces labos au point de dénoncer le génocide mondiale, çà craint...Bref, je ne me ferai pas vacciner car la maladie-auto immune, je connais et je n'ai pas envie d'écourter mon existence déjà assez fragilisée par le diabète..j'ai vu encore des images ce soir d'un labo suédois qui expérimente le vaccin sur des enfants, la mère était tout a fait d'accord pour donner une chance a son enfant de ne pas contracter cette grippe, alors qui croire ? Au fait, Ou est ton billet sur les recherches faites en Israel ? Je sais par exemple qu'ils ont avancé sur le virus du Sida, il parait que ce virus s'est propagé a cause du cannibalisme... il faudrait que je retrouve l'expéreince faite sur des singes que j'ai parcourue...Bon dimanche Jacqueline

Tipanda 13/09/2009 11:42


C'était juste une brêve ; je ne l'ai passée qu'en newsletter. Il me reste à complèter les informationsavant d'en faire un billet plus étoffé.

 Si les essais se révèlent aussi positifs qu'ils ont l'air de promettre, je ris ( pas de me voir si belle en ce miroir  !) du bon tour joué aux Novartis, GSK et autres qui se bâtissent des rentes de situation sur les vaccins à refaire tous les ans.
Funèbre perspective pour eux. Bien fait !



Recherche

Articles Récents

Liens