Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 23:00
       "Home", le film de Yann Arthus-Bertrand, seuls les sourds n'en avaient pas entendu parler.
Alors, comme tout le monde, bête et disciplinée, je suis venue, j'ai vu et ... je ne suis pas convaincue.

       Entendons-nous bien, le propos est très juste, la planète a besoin de respect. Nous mourrons avec elle si nous n'en prenons pas soin.
       Alors pourquoi ce film est-il, en fin de compte, agaçant ?
       D'abord, rien de nouveau ; déjà le film d'Al Gore disait la même chose, ainsi qu'un tas de documentaires télévisés très bien faits mais avec moins de fric et, surtout, beaucoup moins de publicité.
          Ensuite, lorsque vous attirez les foules avec un battage du tonnerre, il ne faut pas décevoir le spectateur, il faut lui en mettre plein la vue, qu'il n'ait pas l'impression de s'être fait rouler.
Pour ébahir le monde, rien de plus efficace que la photo aérienne. Même votre paysage quotidien, vu du ciel, il vous paraît nouveau. Si vous cherchez une idée d'animation pour un village, montez une exposition des photos aériennes de la commune et vous aurez un succès fou. La population fera la queue pour contempler son quartier vu d'en haut.
Alors, si vous unissez exotisme et vue du ciel, vous êtes gagnants à coup sûr.
          Hélas, point trop n'en faut.
La photo aérienne, c'est très beau mais au cinéma, tout un film c'est lassant, surtout accompagné d'un commentaire monocorde.
         On peut faire l'effort de s'intéresser au sujet, par conviction militante, mais il est difficile de se passionner pour le sort d'individus que la caméra maintient à distance.
        
          Enfin, pour réaliser de telles images, il faut des heures et des heures de vol et les émissions de gaz à effet de serre qui vont avec, un paradoxe propre à discréditer les meilleures intentions.

         "Home" n'est pas un mauvais film ; il restera dans l'histoire du cinéma pour la qualité de son plan medias, imbattable.


Dimanche 7 juin,

Les résultats du vote aux élections européennes sont tombés.

Un succès remarquable pour les écologistes au détriment des partis de gauche et du centre ... à rapprocher de la projection de "home" en toute-fin de campagne et le battage médiatique qui l'a entourée.
Comme on dit dans les romans policiers : cherchez à qui le crime profite ... et pourquoi de telles sommes ont été consacrées à un plaidoyer pour la nature par des financiers qu'on ne savait pas si passionnés d'écologie.
Faut-il y voir la réunion des pouvoirs politiques, économiques et médiatiques ?
Ce n'est pas joli, joli ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Tipanda - dans humeur
commenter cet article

commentaires

fromageplus 08/06/2009 17:19

Arthus-Bertrand est un pilleur !http://fromageplus.wordpress.com/2009/06/08/arthus-bertrand-go-home/

Tipanda 08/06/2009 23:26



En tout cas, il n'a rien inventé. Sa part de génie réside dans l'art de trouver des financements et des appuis. C'est un talent bien utile mais il ne le met pas à l'abri de l'instrumentalisation
par des protecteurs qui ne donnent jamais rien sans contrepartie.



Michel+Sender 06/06/2009 19:07

Ce qui m'a semblé clair dans le débat, c'est que l'écologie est intégrée (pour ne pas dire récupérée par) dorénavant dans le Marché, peut être un "must" pour les sociétés et les possédants. C'est pourquoi nous n'avons pas à être "coupables" d'un mode de développement que nous n'avons pas plus "choisi" que les exploités du tiers-monde, etc.Cependant, de même que l'école pour tous est une nécessité, le souci de la planète doit faire partie de nos préoccupations. Et l'analyse marxiste a beaucoup à dire sur l'aliénation des individus comme de la nature...Bien à vous, Michel Sender.

Tipanda 06/06/2009 22:33



Le grand problème du marxisme est l'esprit de système. C'est très confortable car tout s'explique mais c'est un mode de raisonnement qui ne résiste pas à la réalité.
Pour avancer, il faut souvent poser les questions autrement.
L'écologie, comme tous les problèmes sociétaux, est capable de faire bouger les lignes  du monde actuel beaucoup plus que les conflits sociaux.
Et les sentiments, j'affirme qu'ils existent et sont capables de produire des actes en dehors des schémas classiques d'idéologie et d'aliénation.
Amitiés.



Janine+Thombrau+et+Bruno 06/06/2009 17:18

Et puis ... Le "battage" s'est fait sur un film libre de tous droits et que chacune ou chacun peut télécharger librement.J'ai essayé ...Et j'ai point pu !Et puis , "l'esthétisme" ne remplacera jamais le "mordant...Et puis ... Je veux bien "dégrèver" mes dons de mes impôts tout en faisant ma pub!BisesBruno

Tipanda 06/06/2009 23:06



Vous mettez le doigt sur une question rarement évoquée : le dédain qui s'exerce à l'égard du citoyen ordinaire qui ne fait pas de cinéma mais essaie sincèrement de bien agir avec ses petits
moyens. Avant de proclamer une "démocratie participative" (suivez mon regard) qui se résume à "cause toujours, tu m'intéresses", on pourrait commencer par l'implication des personnes
dans les règles qui s'imposent à eux. Les adhérents du WWF ou d'autres mouvements écolos ne sont pas limités au versement de leur modeste obole ; ils ont aussi des idées, des projets de solutions
pratiques mais l'administration les rencontre le moins possible, ne leur laissant que les fameuses "enquêtes d'utilité publique" où l'avis des "experts" est toujours prépondérant.
Bonne soirée, bises à vous deux.



Michel Sender 06/06/2009 06:59

Chère Tipanda, j'avais entendu parler de Home (effectivement, gros plan médias) mais comme je ne lis pas les programmes télé de Télérama (je lis le début du journal et je saute aux pages radio !) je n'avais pas compris que ça passait en prime time sur France 2.Quand je l'ai su, j'ai saisi l'occasion et je l'ai vu presque en entier. De très belles images, presque trop belles pour mon vieux poste (une publicité pour la home TV grand écran HD et tutti quanti) mais alors des musiques sirupeuses et une fin comme un tract, assez lourdingue, très américaine... (Sans savoir que c'est un lancement mondial, on s'est même demandé pourquoi ça passait juste avant les élections Européennes ! Ils veulent nous faire voter écolo ?)En revanche, j'ai trouvé le débat intéressant, vraiment ! Cela vaut la peine de continuer à en parler, de creuser, d'agir...A bientôt et bien amicalement, Michel Sender.

Tipanda 06/06/2009 10:45


Cher Michel.
Merci de ta réponse. Au lieu d'attaquer le monde entier, bille en tête, je vais t'embaucher comme modérateur.
Au moins un qui ne me traite pas de vieille aigrie parce que j'aurais trop tendance à dénigrer ce qui marche. C'est que la notoriété n'est jamais donnée, elle s'achète et son prix est souvent le
reniement de la vérité. Dans le cas de "home", nous n'en sommes pas là mais il faudra surveiller l'exploitation qui en sera faite par les sponsors qui l'ont financé.
Il n'y a pas de sponsoring sans recherche d'un retour sur investissement.
Pour l'utilisation politique, elle est plus qu'évidente. La mise en valeur du NPA se traduisant par un flop, ces derniers temps les écolos sont mis en avant. Quand l'élection sera passée et les
votes de gauche laminés par la dispersion, il sera temps de reparler des casseroles traînées par les leaders écolos. Un jeu d'enfants.
Bien amicalement.


Recherche

Articles Récents

Liens