Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 10:06


Des élus du XVIe arrondissement de Paris auraient voulu rebaptiser le 93 rue Lauriston.
  Ils en ont émis le voeu auprès du conseil d'arrondissement (député-maire : Claude Goasguen). L'adresse déplaît à son actuel locataire : la Chambre de commerce franco-arabe, présidée par Hervé de Charette, elle préférerait le « 91bis ».
Il n'est pas inutile de rappeler que le 93 rue Lauriston est l’ancien siège de la Gestapo française.

Vous avez du mal à y croire ? En effet, il y a de quoi hésiter entre le ridicule et le scandale.
Comme moi, vous étiez persuadés qu'un tel lieu de mémoire était protégé contre toute modification intempestive.
 Eh bien, nous avions tort.
Heureusement le CRIF a réagi et fait savoir  au conseil d'arrondissement qu'il
"considère que le 93, rue Lauriston, où ont été torturés par la gestapo française de nombreux résistants, devrait devenir un lieu de mémoire."
Ce serait, n'est-ce pas, la moindre des choses.
Ouf ! Goasguen, sens du ridicule ou respect de la mémoire, ne s'est pas laissé convaincre et précise qu’
"il a retiré le vœu de numérotation du 93, rue Lauriston, émis par le Conseil d’arrondissement . Ce vœu ne sera donc pas présenté à la Mairie de Paris, et l’affaire du « 91, bis » est donc close".

Pour ce coup, l'affaire est terminée. On aimerait qu'il ne s'en produise pas d'autres du même tonneau. Rien n'est moins sûr, restons vigilants.
Imaginez qu'un groupe de promoteurs hostiles à Israël se rende propriétaire du quartier de la Muette à Drancy (on peut tout imaginer) ...devrait-on débaptiser le quartier ?
  Ces derniers temps, on nous rebat les oreilles avec un prétendu excès commémoratif. Il semblerait plutôt qu'on n'en fasse pas assez.
Quant-à ceux qui déplorent une écoute trop complaisante accordée aux juifs (toujours le fameux lobby ...), ils sont à même de constater que des groupes d'opinion anti-juifs existent toujours et n'hésitent pas à mettre leurs revendications sur la scène officielle.
Faire vivre la mémoire et mettre l'oubli en échec, le travail n'est pas terminé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tipanda - dans l'air du temps
commenter cet article

commentaires

Milla 13/03/2009 23:15






Tipanda 14/03/2009 10:11


Comme prévu, vous en restez sans voix.


Recherche

Articles Récents

Liens