Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 10:55
      Il est de plus en plus difficile de marquer son opposition aux islamo-fascistes sans être immédiatement soupçonné d'islamophobie.
Le soupçon devient carrément rejet dans le contexte du conflit israélo-palestinien.
Il est réconfortant de voir un musulman laïc approuver les prises de position du CRIF. Enfin, des gens raisonnables !
      Je ne résiste pas plus longtemps au plaisir de retranscrire les propos de Mohamed Sifaoui.
    


La guerre contre les terroristes du Hamas a fait tomber plusieurs masques dont celui des enfants spirituels de Hassan Al-Banna qui excellent suffisamment dans le double discours et l'hypocrisie, au point de se faire complaisamment inviter non seulement à la table de la République par des élus ou des dirigeants politiques, mais aussi par des institutions républicaines et laïques. Le CRIF ne veut visiblement plus participer à ce jeu fort malsain et c'est tout à son honneur. L'UOIF est une organisation intégriste qu'il faut considérer comme telle et les républicains, de toutes les sensibilités, doivent avoir comme dénominateur commun une ligne claire et limpide à l'égard des tenants de la haine et de l'intolérance qui mettent à mal le sacro-saint principe du « vivre ensemble ». La pensée des Frères musulmans, relayée en France, outre par des organisations comme l'UOIF, par des « intellectuels » et des « penseurs », y compris non musulmans, doit obligatoirement être appréciée à sa juste valeur : une pensée extrémiste, antidémocratique, sexiste, antilaïque et, donc, antirépublicaine. On ne peut pas raisonnablement se permettre de discutailler avec les promoteurs d'une telle idéologie et laisser notre naïveté, ou notre volontarisme, nous imposer un compromis ou des compromissions avec les ennemis des valeurs défendues par tous ceux qui se reconnaissent dans l'esprit des Lumières. Parce que l'UOIF, n'est qu'un avatar, policé d'une pensée obscurantiste, il nous faut faire preuve de vigilance et nous décider, tous ensemble, à combattre les idées portées par des associations qui sont à la République, ce qu'est la guillotine aux droits de l'Homme.

J'espère seulement que la position fort courageuse du CRIF servira d'exemple à toutes les associations et tous les partis politiques qui se reconnaissent dans les idéaux républicains, et qui n'ont été que trop longtemps dupés par les manœuvres de l'UOIF.


© Mohamed Sifaoui - Le Blog de M. Sifaoui



 Merci à lui.
Ah, j'oubliais ...! Entre gens raisonnables l'entente est toujours possible.
J'ai trouvé ce texte dans Israël Infos. Merci à eux aussi .

Partager cet article

Repost 0
Published by Tipanda - dans l'air du temps
commenter cet article

commentaires

Milla 10/03/2009 01:31

Bonjour Jacqueline, je n'ai pas trop confiance en Sifaoui, c'est justement le problème de ces personnes qui arrivent en force avec une haine qu'ils  propagent  en la transformant dans un partie pris... Sifaoui est un ancien général algérien, il a un passé et comme on sait l'armée dans ces pays commettent plus plus viles exactions... La représentativité est contrastée par le fait que des personnes nées en France avec des idées républicaines ne sont pas mises en valeur, par exemple pourquoi ce type plus que mon frere (c'est une image biensure)... Perso, Monsieur Stora Benjamin m'éclaire davantage sur l'histoire parce que c'est son métier et qu'il a plus de choses valorisantes a partager, dont ses études anthropologiques... marrant d'ailleurs que vous puisiez chez les autres et que j'en fasse autant,  preuve que l'entente est toutjours possible oui, mais pour des gens comme nous a notre échelle parce qu'une chose nous lie, c'est la culture française de base :-)

Tipanda 10/03/2009 10:40



Loin de moi l'idée de hausser Sifaoui en modèle unique !
Il a, comme tout le monde, ses amis et ses détracteurs. Je présentais son cas pour signaler qu'il est assez rare de voir quelqu'un se revendiquer musulman et approuver les déclarations du CRIF,
c'est tout. Les autres opinions de M. Sifaoui sont une autre affaire et ce n'était pas l'objet de mon propos. 
Moi aussi, j'aime beaucoup Benjamin Stora ; ça nous fait un point commun. 



Recherche

Articles Récents

Liens