Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 22:44
Le 28 Novembre, Claude Levi Strauss aura cent ans.
Espérons qu'il n'imite pas Soeur Emmanuelle et qu'il tienne le coup jusque-là... et même encore longtemps. Personne ne tient à le voir partir.
Ethnologue, anthropologue, résistant comme Germaine Tillion qui a été centenaire, elle-aussi (Il faut croire que les sciences humaines sont un gage de longévité), il est resté lucide et engagé. Ses propos sont  toujours d'une grande acuité.
Il n'hésite pas à exprimer son pessimisme en face de notre monde dénaturé.
Voici ce qu'il déclarait chez Pivot en 2005 :
« Ce que je constate : ce sont les ravages actuels ; c'est la disparition effrayante des espèces vivantes, qu'elles soient végétales ou animales ; et le fait que du fait même de sa densité actuelle, l'espèce humaine vit sous une sorte de régime d'empoisonnement interne - si je puis dire - et je pense au présent et au monde dans lequel je suis en train de finir mon existence. Ce n'est pas un monde que j'aime. »
Il nous reste à le changer pour qu'il devienne aimable, et il y a du boulot !
Claude Levi Strauss parlait d'empoisonnement interne au sens figuré. Il péchait par optimisme. Nous serons tous contaminés ; nous ne pourrons compter sur aucune mitridatisation..
Pour limiter les dégats tant qu'il est encore temps, il est impératif de changer tous les recoins de la vie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tipanda - dans l'air du temps
commenter cet article

commentaires

Recherche

Articles Récents

Liens