Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 14:37

Citez-moi un métier dont les diplômes sont très difficiles à obtenir,
qui bénéficie d'une importante notoriété,
dont l'utilité sociale est universellement reconnue,
dont personne ne prendrait le risque de se passer
mais que tout un chacun, du plus ignorant au plus érudit, prétend juger : .. ? 
Laissez-tomber les majors de promo de toutes les grandes écoles. Il ne s'agit pas non plus des experts en produits financiers, ils sont en train de nous ruiner mais vous verrez qu'ils s'en tireront avec les honneurs. Figurez-vous que ce métier  tellement envié et malmené est celui de médecin.
Autrefois, les familles possédaient un gros volume nommé  "livre de médecine". C'était un outil pratique pour faire le plein des salles d'attente ; la lecture d'un tel ouvrage avait un effet automatique, vous en sortiez persuadé(ée) d'être affligé(e) de toutes les maladies dont vous veniez de lire la description. Les femmes étaient persuadées de ne pas souffrir de la prostate, les hommes se félicitaient d'avoir échappé à l'endomètriose. C'étaient à peu près les seules affections qui ne pouvaient les affecter. De tout le reste vous étiez atteints ou menacés, peu ou prou. 
Vous preniez d'assaut la salle d'attente de votre médecin, il vous recevait en consultation et vous le quittiez satisfait(e), en général parce qu'il ne vous avait trouvé aucune des épouvantables maladies que vous lui avez racontées et, parfois, aprés qu'il vous a détécté une petite chose qui ne deviendra pas grave puiqu'elle aura été prise à temps.
Et puis, survint Internet qui mit au rancart le vieux livre de médecine et communiqua la sainte parole à tous ... sans discrimination. Alors, chacun se crut savant. On rencontra des coiffeuses se prenant pour des dermatologues et des mères de famille accomplissant leur vocation de pédiatres.
L'attirance est plus forte vers ce qui paraît le plus accessible. Les soignants-amateurs ont peu d'appétit pour les formules scientifiques et les matériels réservés à un usage professioinnel. Ils aiment la nature (prouvant ainsi qu'ils ne sont pas rancuniers). Ils ne sont pas capables d'assumer les risques induits par leur attitude irresponsable. Ils recherchent ce qui fera de l'effet sur les naïfs sans courir trop de risques. Passons sur les sectes guérisseuses qui font le malheur de leurs adeptes en les décourageant de recourir à la médecine. Vous l'avez certainement remarqué : ils ont une véritable prédilection pour l'homéopathie, elle soigne très bien les maladies qui guérissent toutes seules, l'ostéopathie qui fait des miracles dans un laps de temps où la maladie laissée à elle-même  n'aurait pas fait d'histoire pour guérir.
Ils nous agacent, ils font monter notre tension ... mais ce sont de doux rêveurs, pas le temps de les pourchasser.
Néanmoins, parfois, l'autodésignation d'expertise et d'autorité peut faire des dégats. . 
Il vient de survenir un fait divers révélateur d'une autre dérive :
 Une personne âgée est victime chez le coiffeur d'une perte de connaissance qui nécesssite l'appel du SAMU .        Un médecin urgentiste prend donc la victime en charge et tente de la ranimer. Des "témoins", ni médecins ni pompiers, sont interloqués par les manipulations effectuées par l'urgentiste. Au lieu de lui demander le sens de ses gestes, ils rameutent des gens plus qualifiés mais qui n'ont pas assisté à la scène et, sans plus s'inquiéter du bien-fondé de leur étonnement, ils déposent plainte contre l'urgentiste. L'homme de justice, à qui Outreau n'a rien appris, enfourche la monture si complaisamment offerte et fait embastiller le médecin ... jusqu'au moment où les vérifications effectuées l'amènent à libérer piteusement le praticien trop vite incriminé.
Tout est bien qui finit bien, certes... Il en reste la constatation désagréable que l'usager moyen, et malade en puissance, se comporte avec son médecin comme il n'oserait pas le faire avec son plombier ou sa coiffeuse.
Après cela, allez expliquer aux enfants que s'ils ont d'excellents résultats scolaires, ils pourront devenir médecins !
Bon courage !

Partager cet article

Repost 0
Published by Tipanda - dans humeur
commenter cet article

commentaires

Recherche

Articles Récents

Liens