Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2008 3 20 /08 /août /2008 11:14
Lu dans Le Monde.fr :
"Les cellules souches embryonnaires représentent une nouvelle source de
cellules sanguines pouvant être créées et reproduites indéfiniment fournissant une source potentiellement inépuisable de globules rouges pour des transfusions humaines."
C'est ce qu'a annoncé mardi la firme américaine Advanced Cell Technology. Des cellules de sang peuvent être cultivées en grand nombre à partir de cellules souches embryonnaires, une avancée qui devrait ouvrir la voie à une production illimitée de sang humain.
Entre été pourri et massacres en tous genres, enfin une annonce positive.
Ne soyons pas naïfs, l'ACT n'est pas une ONG philanthropique, on entend déjà cliqueter le tiroir-caisse.
Il n'en demeure pas moins que le sang c'est la vie, et on en manque tout le temps.
En France, le sang est donné, jamais vendu, et rigoureusement contrôlé ; nous sommes donc, en principe, à l'abri des trafics d'organes et des transfusions contaminées. Le risque-zéro n'existe pas mais il est négligeable.
 Ce n'est pas le cas sur toute la planète ; qu'on pense à tous ces paysans pauvres, en Chine, infectés par le VIH à l'occasion des prélèvements non sécurisés effectués par des vendeurs de sang ... et on vous laisse imaginer quelle fut la bonne surprise des "bénéficiaires" des transfusions.
La mise en place d'un procédé industriel qui produirait du sang dans la quantité et la sécurité voulue serait un  progrès décisif. Il serait accueilli dans l'enthousiasme général.
Modérez votre joie. Il y a des mécontents ...si, si : la secte des protecteurs de l'embryon.
Ce sont des maniaques de l'embryon sacré, ils ne jurent que par son développement.
Dès qu'ils entendent le mot "embryon", ils disent "foetus" et, dans la foulée, "bébé". Vous les avez reconnus, ce sont les  "pro-vie".
Les dernières techniques à la mode,
les tests génétiques ou le diagnostic préimplantatoire soulèvent de sérieux  problèmes éthiques  ;  qui leur tiendrait rigueur de s'en préoccuper ?
Mais ils ne font pas tant de détails ; les "pro-vie" ne veulent pas qu'on touche aux embryons. Un point, c'est tout.
Si personne n'y touche leurs protégés finiront  ... à la poubelle.
En effet, d'où viennent ces fameux embryons qui  intéressent la science ?
Ils existent par la volonté de la médecine et des candidats à la parentalité. Pour obtenir un embryon à implanter lors d'une FIV, il faut stimuler la ponte ovulaire afin d'en produire plusieurs. Quand la grossesse attendue a été obtenue ou que le projet a été abandonné, il reste des embryons surnuméraires voués à la destruction si les géniteurs en ont terminé avec leur projet parental.
Résumons : ces gens-là préfèrent que leurs protégés soient détruits plutôt que de les donner  pour le bien de l'humanité, comme on donne un organe.
Pas très charitable, pour des gens qui se proclament  chrétiens .
Surtout, pas très cohérent, quoique ...
Ces chrétiens très "tradi" ont toujours détesté l'intrusion de la médecine dans la reproduction humaine. Pour eux, un enfant doit se faire bibliquement, c'est à dire lors d'un acte sexuel. N'allez pas croire qu'ils en soient devenus des accros du sexe. Ils parviennent à réunir culpabilisation de la sexualité, glorification de l'abstinence et sacralisation du sexe reproducteur.
D'incohérence en inhumanité, ces pro-vie rempliront  surtout des tombeaux.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tipanda - dans l'air du temps
commenter cet article

commentaires

Recherche

Articles Récents

Liens