Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 23:00
Je vais encore me faire des ennemis ... ça va bientôt être le désert autour de moi. "Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie ..."
J'ai lu ça, jadis, et je ne sais  pourquoi, les mots reviennent à ma mémoire. .. En réalité, je ne suis pas effrayée du tout. Je suis même terriblement enthousiaste et pleinement d'accord avec le papier que Bernard-Henri Levy vient de signer dans le Monde du 22 juillet 2008. Tant pis pour les dénigreurs.
BHL est trop paillettes, trop pipole ? Quelle importance si le propos est juste ?
Il l'est fortement, cet article. Il revient sur l'"affaire" Siné, apporte son soutien à Val avec des mots que j'aimerais avoir écrits si j'avais la chance d'en posséder le talent.
La paraphrase du texte serait ridicule ; je ne peux qu'inciter chacun(e) à le lire.
J'aimerais juste en "rajouter une louche" pour insister sur la nécessaire distinction entre critique des dogmes et atteinte aux personnes. Un humoriste peut se moquer de la torah ou du coran ; c'est l'agitation des idées (souvent roboratif et salutaire). Se croire autorisé à dénigrer les gens, il y a une faille à ne pas franchir ni combler. 
L'islam a beau être la dernière née des religions du livre, c'est la plus archaïque ; elle fait retour à des principes auxquels le judaïsme et le christianisme avaient renoncé depuis longtemps lorsque Mahomet est né. En disant cela, j'ouvre éventuellement une controverse mais aucun croyant ne doit y trouver prétexte à se dire insulté.
En revanche, si je le qualifiais de sous-homme, et si je lui refusais l'exercice de ses droits humains, nous quitterions le domaine du débat pour entrer dans l'exercice du délit.
C'est très simple, en apparence, mais il faut croire que ce n'est pas clair pour tout le monde
Il est très, trop, courant de se faire traiter de raciste parce qu'on refuse que les filles aient des heures réservées à la piscine et risquent leur peau plutôt que de remettre leur santé entre les mains d'un homme-médecin.. Depuis quand la religion, ou ce qu'on appelle ainsi, est-elle une race ?
Les religions, les traditions et l'usage qui en est fait sont des productions de l'esprit ; comme telles, elles peuvent être discutées, contestées, refusées .
Cultivez la confusion des genres, l'amalgame entre le racisme révoltant et inadmissible et la saine critique des idées, et vous entretiendrez les haines les plus recuites, celles qui font des morts à la première étincelle.
Tiens, la carrière de cette ordure de Karadzic en est une parfaite démonstration, juste d'actualité.
  

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Simon Tipanda - dans l'air du temps
commenter cet article

commentaires

kanya 01/08/2008 16:24

Je suis une communautaristophobe dans la mesure où le communautarisme nourrit l'intolérance et la haine d'autrui...

Tipanda 03/08/2008 05:58



Mettez quelqu'un en prison et vous provoquerez chez lui la haine de tout ce qui est dehors. Réduire son identité à l'appartenance à une communauté, c'est une prison mentale qui a les mêmes
résultats. L'universalisme républicain, pour imparfait qu'il fût, avait le mérite de proposer aux individus une base relationnelle qui franchissait les barrières communautaires. Je crois que nous
n'aurions rien à gagner à lui tourner le dos.
D'autres sociétés, partant d'une histoire différente, se sont construites en juxtaposant des communautés. Ce qui avait l'air, au départ, d'une solution de facilité aboutit, en cas de conflits, à
des explosions qui feraient passer nos "banlieues difficiles" pour des havres de paix ; les attaques provoquent les défenses et le renforcement des murs.
Moralité : il est toujours plus raisonnable de relier que d'isoler.



Recherche

Articles Récents

Liens