Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2008 6 02 /02 /février /2008 22:54

Et l'affaire du vaccin contre l'hépatite B refait surface !
Voilà plus de 10 ans que des malades souffrant de sclérose en plaques accusent le vaccin contre l'hépatite B d'avoir provoqué leur maladie.
 Succession de points marqués par les uns et les autres et, dernier rebondissement, les labos fabricants du vaccin sont mis en examen.
Qu'en penser sans à-priori ?
A-t'on découvert la preuve, un lien entre le vaccin et la maladie ? Non.
Pour comprendre une telle relation, il faudrait savoir comment la maladie se déclenche. 
Nous en serions très heureux, ce serait un grand progrès, porteur de succès thérapeutiques certains. Mais, pour l'instant, nous sommes encore au stade des hypothèses, de plus en plus cohérentes mais des hypothèses, rien de plus.
Se fonder sur des probabilités pour étayer une accusation ... il faut que le rapport bénéfice/risques soit indiscutable. 
Si, faute de certitudes, il faut se fonder sur le principe de précaution, nous avons d'un côté une maladie gravissime du foie, organe vital ; de l'autre, l'hypothèse non démontrée d'une affection neurologique invalidante. Est-il stupide de craindre moins le risque de la sclérose en plaques que celui de la destruction du foie ?
La sclérose en plaques atteint de plus en plus de personnes, vaccinées ou non. Pourquoi faudrait-il incriminer particulièrement un vaccin alors que les malades ont forcément été en contact avec une foule d'autres agents ?
Les labos pharmaceutiques ne sont pas des entreprises de bienfaisance, il n'est pas question de les innocenter à priori. On peut même leur reprocher bien des travers dont l'absence d'intérêt pour les malades non rentables n'est pas le moindre. Mais Il ne faudrait pas que l'opinion se déchaine contre eux en oubliant d'autres facteurs de risque dont on néglige généralement de nous parler.
Quand on cessera de macérer dans des insecticides qui sont des neurotoxiques, en oubliant que les insectes sont plus résistants que les mammifères, dont nous sommes, on pourra incriminer d'autres produits. 
A moins de faire le ménage partout, il reste l'impession insistante qu'on se fait berner.
Ce n'est pas la seule occasion mais ça ne fait jamais plaisir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacqueline Simon Tipanda - dans humeur
commenter cet article

commentaires

Recherche

Articles Récents

Liens