Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 septembre 2020 2 01 /09 /septembre /2020 17:17
C’est arrivé un 1er septembre
Le 1er septembre 1715 à Versailles, Mort de Louis XIV
après un règne de 72 ans, record toujours inégalé.
Il avait 76 ans. Sa jambe gauche gangrénée fait penser à une forme d’artérite.
Devant l’état de la jambe, noire et malodorante, le roi était d’accord pour une amputation mais il ne se trouva aucun chirurgien pour tenter l’expérience. Il mourut donc pourri avant d’être un cadavre.
Pas question, à l’époque, de cacher la vérité au mourant. Un roi sait que le temps est venu et il prépare sa mort.
Il reçoit son arrière-petit-fils, âgé de cinq ans, le futur Louis XV. Eh oui, quand on vit longtemps, plus longtemps que la moyenne de ses contemporains, on a enterré ses enfants, ses petits-enfants. Ne reste plus qu’un arrière-petit-fils presque inconnu du roi.
Il lui donne les conseils de circonstance d’un mourant mais il y marque une profonde lucidité sur les défauts de son règne. Il lui recommande de soulager son peuple et d’éviter autant que possible de faire la guerre : « J’ai trop aimé la guerre » « C’est la ruine des peuples ». Conscient de ne pas l'avoir fait lui-même, il lui demande de rester un « prince pacifique ».
Dans la mémoire des Français, Louis XIV restera d’abord un prince bâtisseur.
Le Château de Versailles est son œuvre la plus connue mais le règne de Louis XIV laissera son empreinte dans tout le territoire grâce à son grand architecte militaire Vauban qui a fortifié toutes les frontières du royaume.
Malheureusement, le roi n’a retenu des conseils de Vauban que ceux de l’architecte en oubliant les projets de réforme fiscale.
C’est ainsi que le règne de Louis XIV, toujours copié, jamais réparé, a conduit la France à la révolution.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche

Articles Récents

Liens