Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 août 2020 5 07 /08 /août /2020 00:04

C’est arrivé un 6 août

  Mais non, nous ne parlerons pas d’Hiroshima. Des tas de gens font ça très bien. On leur laisse.

 

Rappelons-nous le « mariage du siècle ». En 1554, Philippe II d’Espagne avait épousé Marie Tudor, reine d’Angleterre, espérant rajouter l’Angleterre à ses possessions. C’était inimaginable, le mari d’une reine[J1]  d’Angleterre n’est pas roi il n’est que prince consort. De toute façon, Philippe prit la fuite devant la folie furieuse de son épouse qui mourut rapidement. L’Espagne et l’Angleterre restaient deux royaumes séparés avec des intérêts divergents.

Tous les deux étaient des états maritimes, l’Angleterre parce qu’elle est une île et qu’elle a toujours vécu de l’import-export, l’Espagne parce que, depuis Christophe Colomb, elle vit de son empire américain.

Chacun regarde la flotte de l’autre d’un sale œil.

L’Angleterre encourage sur l’Atlantique l’activité de corsaires qui sont les pirates officiels de la couronne et pillent les navires espagnols. Le premier des corsaires,  Francis Drake, deviendra ministre de la guerre et, disent les mauvaises langues, l’amant de la reine, Elisabeth 1ere qui ne s’est jamais mariée, sans doute découragée par les démêlés matrimoniaux de son père Henry VIII.

Et, pour ne rien gâcher, les Pays Bas, propriété espagnole ont pris le parti de la reine d’Ecosse Marie Stuart contre Elisabeth mais c’est Elisabeth qui a gagné et fait raccourcir Marie Stuart. Les chances de voir une catholique sur le trône de Londres s’amenuisent…

En 1587, Le roi d’Espagne au nom du pape et de la royauté catholique décide de mettre de l’ordre en politique et sur la mer. Il fait construire une flotte énorme (130 navires, surtout des galions) qu’il appelle, sans avoir peur des mots, l’Invincible Armada.

Le 6 Août 1588 : l’Armada jette l'ancre devant Calais. Il est évident qu’elle se prépare à dominer la Mer du Nord

C’est insupportable pour les Anglais. La mer du Nord est leur arrière-cour, mais l’Invincible Armada est un gros morceau...

Et les Anglais ont de la chance. Le mauvais temps est le pire ennemi de la marine et il s’abat sur l'Invincible Armada, elle est rapidement réduite à cent vingt bateaux. Les dégâts ne sont pas irrémédiables mais les navires survivants ont besoin d'être réparés. La flotte est en mer anglaise, pas moyen de s’abriter. Les officiers espagnols prennent alors une mauvaise décision, mais auraient-ils pu en prendre une autre, faire le tour de la Grande Bretagne par le Nord pour faire un arrêt en Irlande, terre catholique, où ils ont des chances de trouver du secours. L’Armada arrive dans les Orcades en automne, la mer est mauvaise, le temps froid. Les bateaux finissent leur tour et rentrent au pays en ordre dispersé.

La propagande anglaise a fait croire que l’Invincible Armada a été battue à plate couture. La réalité est plus nuancée. Le roi d’Espagne n’a pas réussi son projet d’invasion. Il n’a pas été battu mais l’aventure a laissé de mauvais souvenirs aux Espagnols, « la navigation en mer froide n’est pas pour nous ».

Pour encore un siècle, les Espagnols seront présents dans les mers du Sud mais on ne les rencontrera plus au Nord.


 [J1]

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche

Articles Récents

Liens