Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 août 2020 3 26 /08 /août /2020 17:18
C’est arrivé un 26 Août
26 août 1944 : on chante un Te Deum pour la Libération de Paris
La libération de Paris a eu lieu le 25 Août 1944. Nous ne l’avons pas oubliée.
Ce n’est pas pour autant qu’ « embrassons-nous Folleville », c’est le début des règlements de compte.
Les troupes allemandes capitulent le 25 août 1944. Dès le lendemain, le 26 août 1944, le général de Gaulle, chef de la France Libre, descend en triomphe les Champs-Élysées, suivi du général Leclerc et des compagnons de la Libération, ses fidèles de la première heure, comme si les communistes de Roll Tanguy n’avaient rien fait...
Acclamé par deux millions de Parisiens, il rejoint la cathédrale Notre-Dame de Paris. Rien de plus symbolique pour fêter la victoire qu’un Te Deum dans ce monument religieux parisien. Et tant pis pour les non-catholiques.
Le général refuse toutefois la présence du cardinal Emmanuel Suhard, jugé trop proche de Pétain et du gouvernement de Vichy. Deux mois plus tôt, le 28 juin, il a célébré à Notre-Dame les funérailles de Philippe Henriot, ministre de la Propagande de Vichy, abattu par la Résistance...
Au moment où de Gaulle entre dans l'édifice et tandis que l'assistance entonne un Magnificat, des coups de feu retentissent dans la cathédrale. Imperturbable, il n'y prête pas attention. La cérémonie ne dure qu'une quinzaine de minutes.
N’en déplaise à la séparation des églises et de l’Etat, aux juifs massacrés et aux protestants résistants, la république de retour reste catholique.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche

Articles Récents

Liens