Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 août 2020 3 19 /08 /août /2020 17:27
C’est arrivé un 19 août
Le 19 août 1488, Anne de Beaujeu fait le malheur d’Anne de Bretagne.
La Bretagne est de toutes les provinces françaises l'une des plus attachées à ses particularismes, à sa culture et à son autonomie.
Dans l'espoir de préserver l'indépendance de son beau duché, François II de Bretagne commet la sottise de s'allier en 1485 à quelques grands seigneurs contre le roi de France Louis XI. Le 28 juillet 1488, ils sont battus à Saint-Aubin-du-Cormier, près de Fougères, et le duc François doit signer le traité du Verger par lequel il promet de consulter le roi de France pour tout projet de mariage de sa fille et unique héritière Anne de Bretagne.
Trois semaines plus tard, François II meurt. Anne de Bretagne aurait voulu épouser Maximilien de Habsbourg mais elle se voit contrainte d’épouser Charles VIII, le fils de Louis XI.
Charles VIII n’a que treize ans et, pendant sa minorité, la régence est exercée par sa sœur aînée, Anne de Beaujeu, mariée au duc de Bourbon. C’est la fille aînée de Louis XI, elle a hérité de son père une froide détermination. C’est elle qui décide de tout ce qui concerne la couronne.
Ce mariage fait de la Bretagne un fief français en droit mais la duchesse continue à l’administrer en toute liberté.
Voilà que Charles VIII meurt sans enfant le 7 Avril 1498. Suite à cette mort prématurée, Anne de Bretagne veuve doit se remarier avec son successeur Louis XII.
Ce nouveau mariage apportera la naissance de deux filles : Claude, et Renée. En vertu de la loi salique (encore elle !) elles ne sont rien, sauf un capital exploitable dans une diplomatie matrimoniale.
Anne était fragile, atteinte comme beaucoup de Bretonnes d’une luxation congénitale de la hanche. Elle meurt à 37 ans le 9 janvier 1514. Quatre mois plus tard, le 8 mai 1514, encore un arrangement de femme, cette fois, Louise de Savoie, sa fille Claude épouse François d'Angoulême, le fils de Louise. À cette occasion, elle fait don de la Bretagne à son mari.
Le 1er janvier de l'année suivante, Louis XII est mort, François d’Angoulême devient roi de France sous le nom de François 1er.
En 1532, les états généraux de Vannes approuvent le rattachement du duché de Bretagne au royaume de France. Ils préservent toutefois leurs privilèges ainsi que l'autonomie judiciaire et fiscale du duché.
Les indépendantistes bretons seront toujours persuadés de l’injustice de ces traités.
Comme chante Gilles Servat,
« Dans le malheur et la peine Duchesse Anne devint reine, croyant que la royauté sauverait son beau duché ».

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche

Articles Récents

Liens