Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2020 6 18 /07 /juillet /2020 17:25
C’est arrivé un 16 Juillet
 
16 Juillet 1942, c’est une tragédie, la rafle du Vel d’hiv.
Les Parisiens juifs ont été raflés par la police française, entassés au vélodrome d’hiver et remis à l’occupant nazi pour être déportés et assassinés.
De prestigieux historiens bien documentés ont produit là-dessus des ouvrages qu’il faut lire. Je ne prétends pas les concurrencer mais il faut que je vous le dise, ce n’était pas la première fois que les Juifs avaient à se plaindre du 16 Juillet.
Le 16 Juillet 1394, Charles VI ordonne l’expulsion des Juifs de France, ils ont jusqu’au 3 novembre pour passer les frontières du royaume.
En un siècle, c’est la troisième expulsion des juifs, ils sont rendus responsables de tout et n’importe quoi, la famine, la misère et même la folie du roi.
En effet, Charles VI souffre de crises de folie qui auront de lourdes conséquences sur la vie politique. C’est la guerre contre les Anglais (celle qu’on appellera plus tard « guerre de cent ans » mais qui ne fut qu’une longue alternance de paix et d’escarmouches), le royaume est désuni, les grands seigneurs et leurs troupes s’opposent entre Armagnacs et Bourguignons. L’intérim, pendant les crises du roi est assuré par la reine Isabeau de Bavière toujours disposée à faire la paix avec les Anglais.
Bref, c’est le désordre qui coûte, comme toujours, très cher à la caisse du roi.
Encore une fois, et cela durera jusqu’à la Révolution Française, le roi de France doit affronter l’absence de fiscalité efficace. L’impôt ne rentre pas, il faut l’affermer et les fermiers généraux s’en mettent dans les poches plus qu’ils n’en versent au trésor royal.
Dans ces conditions, le roi a recours à un dépannage, l’emprunt.
A qui emprunter ? Aux juifs.
Ils ne sont pas plus riches que les autres mais, dans cette économie encore paysanne où la richesse est surtout foncière, les juifs, population mobile à qui, de surcroît, la propriété foncière est interdite, ont une propriété mobilière, de l’argent, de la monnaie qui circule.
Quand l’argent vient à manquer, la couronne emprunte aux juifs.
Elle n’a pas le moyen de rembourser ? Qu’à cela ne tienne, elle expulse les juifs.
Il se trouve une foule de gens dans la même situation que le roi, l’expulsion des juifs les arrange tous. Et quelques années après, on les laisse revenir, le même cercle vicieux recommence.
Pourquoi finissent-ils toujours par revenir ? Ils doivent bien savoir qu’ils se font voler.
Bien sûr, ils le savent.
Cet argent qu’on leur vole, c’est comme un droit de séjour qu’ils acceptent de payer parce qu’ailleurs, c’est encore pire.
En France, on est volé mais on n’est pas massacré… enfin, moins qu’ailleurs.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche

Articles Récents

Liens