Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2015 1 05 /10 /octobre /2015 22:26

La saison des prix Nobel est commencée.

Comme chaque année, le premier attribué est le Nobel de médecine. Cette année, il réserve une bonne surprise.

Les lauréats, l'irlandais William Campbell, le Japonais Satoshi Omura et la chinoise Youyou Tu sont des chercheurs spécialistes des affections parasitaires et du paludisme, autant dire des maladies de la misère.

De brillants cerveaux sont récompensés pour les services rendus à des pauvres.

C'est bien là que réside la bonne surprise.

Gloire aux brillants lauréats !

Partager cet article

Repost 0
Published by Tipanda
commenter cet article

commentaires

unsoirbleu 06/10/2015 01:00

... encore que le palu touche également de fortunés voyageurs, qui n'ont pas pris, par bravade, de traitement préventif. La médecine, par vocation, soigne tout le monde, et ces chercheurs - les purs - s'intéressent davantage aux "microbes/parasites" et aux moyens de les combattre plutôt qu'aux humains porteurs. Mais de là, bien sûr, découle la survie des seconds ... Bravo à ces chercheurs récompensés car il s'agit là, en effet, d'une juste récompense.

Tipanda 06/10/2015 10:22

En effet, tout le monde peut être piqué par un moustique et contaminé mais les moyens de prophylaxie font partie de l'hygiène générale d'un pays et il faut admettre que les régions pauvres sont les moins bien protégées.
J'ai envie de revenir, encore et encore, à mon vieux "dada" des toilettes, l'hygiène de base d'un lieu d'habitation commence par là. Les excréments humains ou animaux qui traînent à l'air libre attirent les insectes et autres parasites, il est illusoire d'espérer assainir une région tant que cette question d'hygiène minimale n'est pas réglée.
Il faut s'intéresser globalement à l'homme, à ses parasites et aux microbes transportés car la maladie ne vient pas de l'insecte, l'insecte la transporte d'un individu (animal ou humain) à un autre.

Recherche

Articles Récents

Liens