Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2015 7 13 /09 /septembre /2015 08:06

Les vingt ans de qui ?

- Le Théâtre des 3 chênes au Quesnoy né en 1995 par la volonté et l'acharnement de Paul Raoult, maire du Quesnoy jusqu'en 2014.

Le projet ne manquait pas de panache et de foi en l'avenir.

Le Quesnoy était, certes, connu des amateurs d'histoire et d'architecture militaire pour avoir été fortifié par Vauban mais ce n'était qu'un modeste chef-lieu de canton de 5000 habitants. Il fallait une solide dose de culot pour y créer et faire fonctionner un tel équipement quand bien des villes plus importantes y avaient renoncé.

Du culot et de la foi en l'action culturelle. Une vraie politique de culture populaire consiste à vouloir le meilleur pour le peuple.

Et le succès fut au rendez-vous.

Le théâtre trouva son public et toute la vie culturelle en fut stimulée. Musique, danse, art dramatique, les associations naquirent, se multiplièrent et fleurirent. On venait de loin voir les spectacles au théâtre des Trois Chênes.

Chaque année, à la rentrée de septembre, l'habitude se prit de procéder au lancement de la saison culturelle avec ses découvertes.

La saison 2015/2016 fut présentée le 11 septembre 2015.

En cette date lourdement chargée, ...c'est la culture qui s'est écrasée.

Pour célébrer le vingtième anniversaire, le programme annonçait des étincelles et des fous- rires. Pour rire, le public a ri !... comme il est impossible de ne pas s'esclaffer aux blagues lourdingues qui fusent dans les bistrots.

A l'applaudimètre, les organisateurs de la soirée ont de quoi être contents.

Panem et circenses, le populo a ri, mission accomplie ! Mais il a ri à la manière du fameux cerveau qu'il fallait garder bien creux et disponible.

Pour un prix, jusqu'à présent modique, le spectateur consomme du rire à la louche, sans effort, sans réflexion et sans participation.

Quand le rieur aura compris qu'on se moque de lui, il rira jaune en attendant de ricaner.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tipanda
commenter cet article

commentaires

unsoirbleu 06/10/2015 00:54

Qu'est-à-dire ? Que le programme 2015/2016 est farfelu ? Qu'il est risible ? Pire, qu'il est nul ?

Tipanda 06/10/2015 10:30

Les trois, mon général ! Quand des élus ne voient dans le citoyen qu'un consommateur, ils le gavent de plaisirs faciles, voire dégradants, sans chercher à élever le niveau.

Recherche

Articles Récents

Liens