Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 18:28

Pas plus qu'on ne fait de bonne littérature avec des bons sentiments, on ne fait de bonne politique avec de la morale. Certes ... mais ils sont indécents, les donneurs de leçons d'économie.

Les malades les choquent plus que la maladie.

En parlant des hôpitaux, l'un d'entre eux vient même de demander "Quand va-t'on fermer ces hôtels ruineux ?"

Gardons la décence qu'ils ont perdue et souhaitons leur une santé florissante, avec juste un conseil : Messieurs les bien-portants, taisez-vous !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Recherche

Articles Récents

Liens